Awop-bop-aloobop Alop-bam-boom


fb

Aujourd’hui je voulais vous parler d’une BD assez délirante de Massimo Mattioli : Awop-bop-aloobop Alop-bam-boom.

00

(Awop-bop-aloobop alop-bam-boom ; dans : intrigue interstellaire – Massimo Mattioli – L’association)

Massimo Mattioli je l’ai découvert gamin en lisant PIF, il faisait (entre autres) une BD déjà délirante (mais plus sage 🙂 ) : M le Magicien :

M le Magicien - Massimo Mattioli - Pif n°1349 - 1971

(M le Magicien – Massimo Mattioli – Pif n°1349 – 1971)

03

Cet auteur puise son inspiration chez plusieurs classiques du nonsense, au premier rang desquels figure le Krazy Kat de George Herriman. Il lui emprunte les prémices immuables de ses histoires, sur lesquelles on brode à l’infini, et son goût pour bouleverser les codes de la bande dessinée. Il s’inspire également de B.C. de Johnny Hart dont il reprend les objets parlants et animés (fleurs, cailloux, caméléons, fourmis) donnant la réplique à ses personnages. Son graphisme qui doit beaucoup au dessin animé (Félix le Chat et Tex Avery) l’oriente naturellement vers un style de gag très visuel. Son œuvre s’est rapidement révélée plus adulte en incluant des éléments de gore et de pornographie. Les récits de Joe Galaxy s’inspirent fortement du Guide du voyageur galactique de Douglas Adams.

 

40

En 1968, âgé de vingt-cinq ans, il arrive en France, il se présente d’abord chez Hara-Kiri puis chez Pilote où René Goscinny l’oriente vers Pif Gadget. Le journal pour la jeunesse, anciennement Vaillant, est précisément en train d’élaborer sa nouvelle formule. Il y débute en publiant une page hebdomadaire composée de « strips », M le Magicien, qu’il réalisera jusqu’en 1973.

Il retourne ensuite à Rome et crée le personnage de Pinky pour Il Giornalino. Reporter de son état, Pinky est un lapin rose aux allures très « cartoon » qui connaîtra un long succès. Quelques épisodes sont parus dans Pif dans les années 1975 à 1980.

 

35

En 1977, il participe à la création de Cannibale, revue alternative en noir et blanc qui peut être considérée comme une réponse italienne à Metal Hurlant. Il y publie Joe Galaxy, série de science-fiction qu’il continue en 1980 dans Frigidaire et en 1988 dans Comic Art. En 1980, le collectif à l’origine de Cannibale, qui comprend également Tanino Liberatore, Stefano Tamburini, Andrea Pazienza et Filippo Scozzari, abandonne ce projet pour créer Frigidaire. Massimo Mattiolli y publie plusieurs séries pour adultes : Frisk the Frog, Superwest et Squeak the mouse, parodie sadique et pornographique des dessins animées de Tom et Jerry qui sera ensuite reprise dans l’Écho des savanes.

09

En 1999, il participe au collectif Comix 2000, édité par l’Association, en produisant Awop-Bop-Aloobop, un feuilleton réalisé en 1993 qui met en scène le chat Bam Boom et ses aventures interstellaires et délirantes. 07

Awop-Bop-Aloobop Alop-Bam-Boom est une « Intrigue interstellaire », un space-opera délirant, l’enjeu étant de sauver l’humanité des Strox qui veulent transformer l’humanité en  pâtée pour leurs Wormys.

06

Mais malgré une guerre entre différents peuples E.T. pour avoir le monopole de cette nourriture (dégueulasse) pour Wormys, l’humanité sera détruire, mais Ba-Boom et son amie Wendy réussissent à s’enfuir dans l’espace !

Il est à notre que les E.T.sont des sortes de langoustes, ce qui avait déjà été utilisé par Jean Yanne et Tito Topin en 1969 :

Les dossiers du BIDE - La langouste ne passera pas - Jean Yanne - Tito Topin - Casterman - 1969

(Les dossiers du BIDE – La langouste ne passera pas – Jean Yanne – Tito Topin – Casterman – 1969)

Awopbopaloobop alopbamboom est le titre d’un livre de 1969 de Nik Cohn, un critique rock,  première fresque à la dimension historique narrant l’origine et l’évolution de la musique pop anglo-saxonne.

Sources :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s