L’optimiste est un être anormal.


150726fb

D’après les neuro-scientifiques notre cerveau a un penchant négatif intrinsèque lié à notre histoire humaine. L’humain retiendrait mieux les expériences négatives que les positives !

Mais nous ne sommes pas obligés de continuer à fonctionner comme cela. Une pratique est justement de plutôt retenir ce qui est positif, ce qui engendre plus de bonheur, de bien-être, pour soi et pour les autres. Au pire cela ne « rétablira que l’équilibre » avec notre mode de fonctionnement ancestral au mieux cela participera à développer la résilience, la confiance et le bonheur.

Dans la journée, pendant quelques secondes ouvrez-vous à la SENSATION positive que vous vivez. Cela créera de nouvelles activations et associations neuronales à voir ce qui est bon pour soi.

Source « Le pouvoir des petits riens » Rick Hanson – Pocket

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s