Présence intime

1fb
« Aujourd’hui, 20 ans après cette période d’urgence médicale, je me souviens du bonheur que me procurait ma pratique de la corde à sauter et je crois qu’à travers ma pratique du « Sourire » j’ai retrouvé cette même connexion avec cette « présence intime » que j’avais ressentie petite fille.
Ainsi sans cesse je veille :

  • a) à ne pas perdre ma capacité à accueillir les événements désagréables que je ne peux éviter sans les dramatiser ni les ressasser.
  • b) En les évitant chaque fois que cela est possible.
  • c) En cherchant un sens caché favorable à l’harmonie générale, une motivation et donc la force de franchir l’épreuve.

On dit que le gestuel est un langage dont le corps a besoin pour assimiler nos pensées !
Aussi je consacre 2 ou 3 fois par jour quelques courtes minutes pour exécuter mon petit rituel à moi. (Je suis sûre qu’à la longue le « Sourire » sera à lui seul le gestuel nécessaire et suffisant pour faire passer le message des pensées jusqu’au corps).

Mamilène

« Puissé-je avoir la sérénité d’accepter
les choses que je ne peux changer,
le courage de changer les choses que je peux,
et la sagesse d’en connaître la différence. »

(d’après Marc-Aurèle)

1 2

(cliquer pour agrandir)


52 Un jour un sourire

Rejoignez le groupe facebook : Un jour, un sourire, pour échanger sur cette pratique yogique du sourire.

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s