La peur nous isole

branchéefb

Notre fonctionnement idéal semble connaître des entraves liées à l’introduction d’informations parasites. Nos comportements aveugles et égoïstes nous faisant, par peur du manque, soit « Tirer la couverture à nous » soit tout au contraire, oublier la part essentielle de notre être.
Ces agissements pourraient bien être, contrairement à ce que nous pensons, le déclic de tous nos manques. Elles nous « débranchent » de notre nature initiale qui relie notre essence individuelle à l’Essence de l’univers. Nous nous retrouvons alors privés des informations qui nous maintiennent et maintiennent l’univers en équilibre dans l’harmonie de chacun.
A partir de là il nous faut galérer pour ajuster sans cesse, en aveugle, ce qui privé de ces informations universelles s’épuise et se dérègle. C’est comme si on se retrouvait à fonctionner sur des piles qu’il faut sans cesse recharger… piles qui vieillissent et se détériorent.
Alors qu’en revenant vers un fonctionnement qui nous réintègre dans l’équilibre de l’univers nous serions branchés sur secteur avec un courant sans faille et qui plus est un courant porteur d’informations adaptées à nos fluctuations ponctuelles.

Marie-Hélène Pourrut

branchée

(cliquer pour agrandir)

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s