Une réponse aux drones survolant les centrales nucléaires

panfb

Un dessin paru dans la revue NEXUS

LU SUR NEXUS :

« Ici, on n’a pas vu de drone. On a vu un ovni », a affirmé Pascal Pezzani, directeur de la centrale nucléaire du Blayais, le 20 janvier 2015, en réponse à la question d’un élu lors de la présentation des résultats de l’année 2014. Ainsi, chacun peut être rassuré, point de drone en survol, ce fameux soir du 13 octobre 2014, mais un ovni ! « Il n’y a eu aucun impact sur la sûreté de nos sites. Notre position est claire, lorsqu’il y a survol du site nous portons plainte et on communique », a complété Pascal Pezzani. Effectivement, la direction de la centrale adéposé plainte le 16 octobre 2014 auprès de la gendarmerie de Blaye.

Ce qui avait été qualifié initialement par EDF d’« aéronef assimilable à un drone sur le périmètre aérien de la centrale du Blayais » au moment de la plainte est donc requalifié aujourd’hui d’« ovni ».

Il faisait très sombre cette nuit-là, et la visibilité réduite, c’est le bruit de cet objet volant qui a attiré dans un premier temps l’attention les équipes de surveillance de la centrale du Blayais… L’hypothèse d’un ovni a finalement prévalu sur celle d’un drone. Pour quelle raison ? Nous espérons prochainement faire la lumière sur ce point.

En attendant, on est en droit de se demander si pour les 19 survols de centrale nucléaire survenus entre le 5 octobre et le 11 novembre 2014 et que nous avions évoqués dans notre article du 12 novembre, il n’y aurait pas lieu de reconsidérer l’hypothèse des drones…

Source : sudouest.fr

pan

Un dessin paru dans la revue NEXUS

LE SITE DU CNES (Centre National d’Études Spatiales) QUI TRAITE DES PANS (Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés) : LE GEIPAN (Groupe d’Études et d’Information sur les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés) 

Le GEIPAN, Groupe d’Études et d’Information sur les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés fait partie intégrante des missions du Centre National d’Études Spatiales (CNES). Le GEIPAN a pour missions :

  • la collecte des témoignages d’observations de PAN sur le territoire français ;
  • l’analyse des témoignages pour tenter d’expliquer les phénomènes observés (enquêtes) ;
  • l’archivage des témoignages, l’un des objectifs importants de cet archivage étant de permettre l’étude ultérieure éventuelle par la communauté scientifique des observations restées inexpliquées ;
  • l’information et la communication vers le public. A ce titre, il a engagé dès 2007 la mise en ligne de l’ensemble de ses archives.

Certains pourraient penser que le GEIPAN est un organisme de recherche dédié à la recherche d’existence de vie ou de technologies extraterrestres avancées. Il n’en est rien ; ce n’est ni dans ses prérogatives, ni dans ses compétences, conformément aux missions du CNES qui n’est pas un organisme de recherche.

Le GEIPAN met les informations qu’il rassemble à la disposition de la communauté scientifique et, évidemment, du grand public.

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s