J’ai des ailes à mes sabots : Le Joueur d’échecs

jdaams018fb

Rizzolati a découvert que pour décharger ces neurones miroirs il fallait que le but de l’action soit claire. Ils sont donc non seulement censés comprendre ce que quelqu’un est en train de faire et comment il le ressent, mais aussi pourquoi il le fait.
Nous filtrons toujours nos observations des activités d’une autre personne à travers notre expérience personnelle, même si elle diffère de celle de la personne que nous observons. Nous ne comprenons l’expérience qu’à travers le lien avec notre propre histoire.
À chaque moment nous intériorisons l’expérience des autres, automatiquement et immédiatement sans effort conscient.

Le lien quantique

jdaams018

(cliquer pour agrandir)

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s