J’ai des ailes à mes sabots : Le sourire de l’âme


jdaams016fb

En 1991, Giacomo Rizzolatti, neurologue italien de l’université de Parme a conclu de ses recherches que dans le cerveau humain, il n’y a probablement pas de distinction entre l’observation et l’action. Nous comprenons l’action des autres en simulant l’expérience entière à partir d’une position privilégiée, comme si cela était à nous que cela arrivait. Il a nommé ce phénomène un « effet miroir ».
Les êtres humains utilisent les neurones miroirs pour détecter l’émotion aussi bien que l’action. Il suffit d’observer l’expression faciale d’une personne ou le langage de son corps pour déclencher la cascade de neurones. Quand vous voyez quelqu’un sourire ou faire la grimace, en ce qui concerne votre cerveau, c’est vous qui êtes heureux ou inquiet.
Le lien quantique

jdaams016

(cliquer pour agrandir)

Publicités

2 réflexions sur “J’ai des ailes à mes sabots : Le sourire de l’âme

  1. Magnifique livre, n’est-ce pas ! c’est joli « le sourire de l’âme », et tes dessins vont super bien avec. Il y a aussi une méthode de rééducation qui utilise cette fonction des neurones miroirs, absolument génial,puisque le cerveau ne fait pas de différence entre ce qu’il voit et ce qu’on fait…un jour on en causera! en attendant, belle journée, ici il y a de la neige partout partout….biz et à bientôt, vero

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s