J’ai des ailes à mes sabots : Un fil à la patte

jdaams005fb

Le développement d’une chose vivante semble être dépendant de la nature de sa connexion avec des choses extérieures à elle et c’est cette connexion, et non pas simplement le code génétique, qui est transmise aux générations suivantes.
Les gènes, loin d’être le contrôleur central, existent plutôt comme des particules subatomiques, purement comme un potentiel, qui doit être activé ou non par des signaux en dehors de notre corps.
Le lien que nous formons entre nos mondes interne et externe est si puissant qu’il peut aussi avoir un effet positif, en compensant un mauvais héritage génétique.

Le lien quantique

jdaams005

(cliquer pour agrandir)

Publicités

2 commentaires

  1. super hein, le livre « le lien quantique »!!!
    je suis contente qu’il te plaise (d’après ce que j’ai compris!….),
    le dessin du fil à la patte est super, à bientôt!

    J'aime

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s