L’ego tumeur obstruant le flux énergétique de la psyché

ego

EXTRAIT D’UN ARTICLE DE CHOIX RÉALITÉ

Dans le livre de Terence McKenna, “La nourriture des Dieux” : un travail d’analyse sérieux sur les différents indices laissés à travers le temps jusqu’à nos jours concernant le rôle psychique et spirituel des champignons :

« Pour ma part, je pense que la religion du champignon est en fait la religion générique de l’être humain et que toutes les adaptations religieuses ultérieures proviennent du culte de l’ingestion rituelle de champignons destinée à provoquer l’extase. Repenser le rôle que les plantes et les champignons hallucinogènes ont joué dans l’avancée du développement humain depuis les couches inférieures de l’organisation primitive, peut nous aider à poser les bases d’une nouvelle appréciation de la convergence unique des facteurs responsables et nécessaires pour l’évolution des êtres humains. L’intuition de la présence de l’Autre, massivement perçue comme une compagne féminine de la navigation humaine dans l’histoire, peut, je pense, remonter à l’immersion dans l’esprit végétal qui apporta le contexte rituel grâce auquel la conscience humaine émergea dans la lumière de la conscience, de la réflexion et de l’articulation de soi-même : la lumière de la Grande Déesse. »

« Dans ses manifestations paroxystiques, le chamanisme n’est pas simplement religion, mais connexion dynamique avec la totalité vivante de la planète.

En l’absence de plantes hallucinogènes, le développement culturel d’une société, quand il a lieu, procède très lentement. En revanche, nous avons constaté qu’en présence d’hallucinogènes, une culture donnée gagne accès à des informations, des apports sensoriels et des schémas comportementaux sans cesse renouvelés, qui la pousse constamment vers des niveaux d’introspection plus élevée. Les chamans représentent l’avant-garde de cette procession de cette progression créative.

Voyons plus précisément comment ces catalyseurs végétaux de la prise de conscience ont pu jouer un rôle dans l’apparition de la culture de leur religion. Quel a été l’effet de ces pratiques de l’intrusion dans l’ordre naturel d’hominidés parlants, pensant, et cependant drogués ? Je suis d’avis que les psychédéliques naturels ont été des agents de féminisation : ils ont tempéré et civilisé les valeurs égocentriques du chasseur solitaire par des préoccupations féminines concernant la progéniture et la survie collective. L’exposition prolongée et répétée à l’expérience psychédélique et l’irruption de l’Autre Absolu dans la réalité ordinaire, à travers le rituel de l’extase hallucinatoire, érodaient constamment la partie du psychisme humain qu’on appelle actuellement l’ego. Quel qu’ait été le lieu où l’époque de son apparition, l’ego a agi comme une tumeur solide ou une obstruction dans le flux énergétique de la psyché. L’usage de plantes psychédéliques dans le contexte de l’initiation chamanique a provoqué, et provoque toujours, la dissolution de la structure complexe de l’ego en un ensemble indifférencié de sentiments, que la philosophie orientale appelle le Tao. La dissolution de la de l’identité individuelle dans le Tao est le but ultime d’une grande part de la pensée orientale ; cette dissolution a traditionnellement été reconnue comme la clé de la santé et de l’équilibre psychologique, tant collectif qu’individuelle. Pour mesurer la portée du dilemme de l’homme moderne il faut être à même d’évaluer, pour nous en tant qu’humain, la signification de la perte du Tao : une rupture collective de notre connexion à la Terre.

Nous autres occidentaux avons hérité d’une intelligence du monde très différente. La déconnexion du Tao a notablement différencié le développement psychologique de la civilisation occidentale de celui de la civilisation orientale. En Occident, la civilisation s’est constamment focalisée sur l’ego et sur le Dieu de l’ego : l’idéal monothéiste. Le monothéisme est un exemple manifeste de projection sur un idéal divin d’une personnalité essentiellement pathologique : la personnalité de l’ego mâle, paranoïaque, possessif et obnubilé par le pouvoir. Pas vraiment le genre de personnes que l’on aurait plaisir à inviter chez soi. Il est également intéressant de remarquer que le dieu conçu par l’Occident possède la caractéristique unique de n’avoir, sur toute l’étendue de son mythe théologique, aucune relation avec une femme. Dans l’ancienne Babylone, Anu formait un couple avec sa compagne Inanna ; la religion grecque assignait à Zeus une femme et des filles, ainsi que de nombreuses conquêtes féminines. Ces couples divins étaient de mise ; seul le dieu de l’Occident n’a ni mère, ni sœur, ni compagne ni fille.

L’hindouisme et le bouddhisme ont gardé le souvenir de ces techniques extatiques traditionnelles faisant recours aux « herbes de lumière », comme l’attestent les Sutras yogiques de Patanjali. De plus, les rituels de ces grandes religions accordent une grande place à l’expression et à la valorisation du féminin. Il est regrettable que la tradition occidentale ait si longtemps souffert d’une rupture socio-symbiotique avec le féminin et les mystères de la vie organique, dimension pourtant accessible par l’usage chamanique des plantes hallucinogènes.

Le triomphe généralisé des valeurs occidentales à condamné l’espèce humaine à errer dans un état de névrose prolongée, engendrée par sa déconnexion d’avec l’inconscient.

La tendance de la psyché à former un tout autonome est, jusqu’à un certain degré, instinctive, elle peut cependant devenir pathologique si elle empêche toute dissolution des frontières et toute redécouverte des fondements de l’être ».

LIRE L’ARTICLE INTÉGRAL DE CHOIX RÉALITÉ

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.