« No problem » (mantra indien)


noeud

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.  » (Mark Twain).

Nous nous confrontons trop aux difficultés apparentes et à nos a priori pour souvent voir les solutions à ces soucis. Nous nous arrêtons trop à une vision égotique et ponctuelle de ce qui se passe, ce qui nous empêche d’avoir une vision plus globale et donc de trouver les solutions idoines. Comme le dit le dicton, nous regardons l’arbre et nous ne voyons pas la forêt.
Du coup nous augmentons les difficultés qui empêchent de résoudre les problèmes. Nous passons trop de temps à nous questionner sur ce qu’il faut faire, comment le faire, quand le faire ? Alors que bien souvent il suffit simplement de faire. Les gouvernements ont bien compris cela, qui pour éviter de prendre des solutions qui ne plairont pas à tout le monde créent des « comités théodules » comme le disait de Gaulle, qui au lieu de vraiment créer du participatif créent de la temporisation vis à vis de la résolution des difficultés rencontrées. Avec la pratique de la non-violence nous voyons qu’il ne faut pas éviter les conflits, ce qui envenime les contestations, mais au contraire faire face, affronter (avec non-violence) ce qui doit l’être.
Se focaliser sur la recherche de solution évite l’angoisse que crée le problème en soi et les énervements éventuels qui en découlent, nous semblant un -faux- bon moyen de fuir cette angoisse. On économise ainsi son énergie. Tout notre être est tourné vers la solution et a donc plus de probabilité d’en trouver une.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s