Art [chives] BD : André Morvan

fb

 

Je viens de retrouver par la magie d’internet et de Facebook l’ami André Morvan avec qui j’ai pu partager des débuts de dessinateur de BD amateur il y a plus de 40 ans !

Dans un Fanzine au nom poétique de « Le Mutant Bourré » en 1974, qu’il animait (avec aussi Serge Montfort dont j’aurai l’occasion de parler une autre fois)

mb2 1

Il faisait une BD dont j’avais l’honneur, sans honte aucune, de faire le scénario : Hélorn

mb2 2

mb2 3

 

Un autre exemple :

mb1 1

 

mb2 4

 

J’avais l’année d’avant inventé les réseaux sociaux de dessinateur de bande dessinée amateurs, bien avant Facebook et BD Amateurs.com . Cela s’appelait le CIDSA (joli nom non moins poétique) : Club International (pas moins) de Dessinateurs et Scénaristes Amateurs. Or c’était déjà André Morvan qui en faisait la couverture du n° 1
e1

André Morvan que je me chargeais d’interviewer à l’intérieur (cliquer pour lire en grand) :

e3

Nous noterons qu’à la fin de cet interview autant délirant que magistral il était annoncé l’interview d’un petit éditeur de Fanzine : Jacques Glénat-Guttin, il finit par raccourcir son nom et rallonger son domaine d’édition puisqu’il créa les éditions Glénat.

e4

Dans ce même n° passionant il y avait un hit-parade des dessinateurs amateurs faits par les lecteurs. Voyez comme ils ont le goût sûr, le 1er était Goux qui a eu une carrière conséquente dans le monde de la BD.

Le deuxième était Eric Pichon du fanzine Krukuk. ce fanzine était une mine ! Une couverture couleur (rare à l’époque !) et que des talents dedans !

Il y avait aussi un petit dessinateur nommé Giani, ici à la troisième place, au talent certain puisque non seulement il continue de dessiner (sous le nom de Kort : Pif, quotidiennement dans l’Huma en lui ayant donné une super pêche) mais c’est en plus un des plus grands prolifiques scénaristes de BD de notre époque sous son nom complet de François Cortegiani.

Je vous laisse découvrir la suite de ce hit-parade, notez qu’il y a Morvan à la 5ème place ex-aequo avec le grand dessinateur de SF : Caza ! Excusez du peu !
e2

Mais je connaissais André de quelques années avant, comme il le signale dans son interview. En effet il parle du fanzine Sammy qui se transformera et deviendra Dan Dy du nom d’un personnage de BD que j’avais créé. Ce fanzine était reproduit avec le système de reproduction qu’on utilisait pour les plans dans le bâtiment, avec du papier sensible à l’ammoniaque (bonjour l’odeur, je sais j’ai travaillé dans une entreprise de tirage de plans !). Le fanéditeur reprenait donc toutes les BD à la main et les « calquait » ! Quand je me suis aperçu de cela au 1er n° j’étais très déçu par cette perte de qualité (ce n’était pas MON trait 🙂 ) et du coup les aventures suivantes de Dan Dy je les fis sur calque ! J’ai recréé ce fanzine plus tard, j’aurai l’occasion d’en reparler.

Voici donc la première BD que je lus en 1972 de André Morvan :

dd1


dd2dd3dd4dd5dd6dd7dd8

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.