Bouger !

bouger-129

 

L’effort musculaire libère dans notre organisme des endorphines qui ont des effets proches de la morphine, mais elles sont naturellement créées par le cerveau et adaptées à notre vie (souffrance, effort). Elles participent donc à faire baisser voir supprimer nos humeurs dépressives et nos perceptions de la douleur.

Bien sûr il faut que l’effort soit adapté à notre capacité corporelle (coeur, âge etc). Comme il n’est pas toujours aisé (surtout si nous ne sommes pas « aisés » financièrement) d’aller en salle de sport tous les jours, il y a d’autres moyens plus simples.

Prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, marcher plutôt que prendre la voiture. Une demi-heure par jour peut suffire déjà pour commencer à libérer ces endorphines. Alors marchez, ou faites du vélo, ou du jogging, ou du jardinage, ou dansez, au moins 30 mn par jour (sauf avis médical contraire).

Pour ma part souffrant de fibromyalgie, bouger me crée des douleurs, mais ne pas bouger en crée aussi. Il faut donc trouver la juste durée et les justes moyens pour libérer ces endorphines qui calment la douleur sans que cette dernière ne soit plus forte qu’elles. Pour cela je pratique du qi Gong pendant une demi-heure ou alors je marche pendant 30 à 60 mn. Pour que le « corps suive » je m’aide d’une canne ce qui rend la marche tout à fait acceptable pendant cette durée et me fait du bien.

Alors bougeons ! 😉

 

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.