Dura lex, Solex

jeromekjerome

(Jerome K Jerome Bloche Dessinateur : Alain Dodier  Editeur : DUPUIS)

Quelle effervescence hier après-midi au siège d’Easybike au Bourget (93) ! Deux événements de taille ont en effet justifié la venue du ministre du Redressement productif, Monsieur Arnaud Montebourg en personne, fier que ses services aient pu participer, pour suppléer à la frilosité des banques, à ce qu’il est convenu d’appeler une « relocalisation » de la marque Solex…
Solex, tout le monde connaît. Créé en 1946, ce cyclo à la française a connu une popularité folle dans l’Après-guerre, avant de subir une chute des ventes vertigineuses qui mènera à l’arrêt de la production en 1988, la marque étant alors aux mains de MBK. Revendue au groupe Fiat, elle est rachetée en 2004 par Jean-Pierre Bansard (groupe Cible) qui rêve de lui donner une nouvelle vie sous forme d’un deux-roues électrique dessiné par Pininfarina. Rêve qui deviendra réalité en 2006 avec le lancement de l’e-Solex, suivi en 2010 du VéloSolex, vélo à assistance électrique pliant, et du Solexity (VAE classique) en 2011. La production de ces trois engins est confiée à la Chine.

Forte de 19 salariés, l’entreprise Easybike est moins connue, mais gagne à l’être. Créée en 2004 par Grégory Trébaol, elle est spécialisée dans la conception et la distribution de VAE, et totaliserait aujourd’hui 25 % des parts de marché du secteur en France. Depuis 2010, Easybike s’est associée au groupe Cible pour distribuer la gamme Solex.

Premier événement d’hier jeudi 5 septembre 2013, le rachat par Easybike de la marque Solex et de la marque française Mobiky (vélos pliants très appréciés des camping-caristes) dont l’usine est située à Saint-Lô en Normandie.

L’autre événement du jour est justement le « rapatriement » de Solex en France. Encore faut-il être précis… Tout d’abord ne seront concernés que les nouveaux modèles, en premier lieu la nouvelle gamme de VAE « sport » (Urban, Trekking et Dirt) qui sera lancée en 2014. Tous les autres modèles de la gamme existante resteront produits en Chine. Il se pourrait toutefois que le prochain e-Solex (nouvelle version prévue en 2015) soit également concerné.

Par ailleurs, il ne s’agira (du moins dans un premier temps) que d’un assemblage de ce nouveau véhicule dans l’usine de Saint-Lô, les pièces détachées continuant à venir de Chine.

Il n’en demeure pas moins que les perspectives de croissance d’Easybike devraient conduire l’usine de Saint-Lô à multiplier son activité par dix d’ici trois ans…

http://www.solexworld.com

http://www.easybike.fr

http://www.mobiky.com/fr/

D’AUTRES INFORMATIONS SUR LE SITE SCOOTER.INFO

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.