Bisphenol A : interdit dans les contenants alimentaires en janvier 2015

bebe

(Max et Lili – Scénario : De Saint Mars, Dominique – Dessin : Bloch, Serge – Editeur : Calligram)

LU SUR TOP SANTÉ

La ministre de l’ecologie Ségolène Royal a confirmé l’interdiction du bisphénol dans les tickets de caisse à compter du 1er janvier 2015. Elle a également annoncé qu’à cette même date, le bisphénol A (BPA) serait interdit dans les contenants alimentaires.

Cette décision s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale contre les perturbateurs endocriniens adoptée le 29 avril 2014. Stratégie qui vise à réduire l’exposition de la population et de l’environnement à ces substances dangereuses pour la santé et l’environnement.

Le bisphénol A est déjà interdit dans les biberons depuis juin 2010 en Europe, et dans les contenants alimentaires destinés aux nourrissons et enfants en bas âge depuis janvier 2013. Pour préparer son interdiction dans les contenants alimentaires (canettes, boites de conserve) en janvier 2015, la ministre de l’Ecologie a décidé de lancer un label volontaire « sans bisphénols », qui pourra prochainement être délivré aux entreprises ayant effectivement déjà supprimé le BPA de leurs produits.

Les effets perturbateurs du bisphénol A sur le système reproducteur ne sont plus à démontrer. Mais le BPA agirait également sur le métabolisme. Il pourrait donc provoquer ou aggraver des maladies comme le diabète ou l’obésité.

LU SUR TOP SANTÉ

 

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.