Dharma : Bendowa : La méditation, l’enseignement essentiel du Bouddha

Ferra_0008

(dessin de Olivier Ferra)

Tous les maîtres & enseignants du bouddhisme ont toujours possédé une méthode merveilleuse et inconditionnée, pour transmettre directement l’enseignement du Bouddha et réaliser l’éveil suprême. Son principe est l’état de plénitude dans lequel se trouvait le Bouddha juste après avoir atteint l’éveil : l’esprit qui se suffit à lui-même et n’est plus ébranlé par l’extérieur. Pour vivre ce samâdhi, la méthode correcte est de s’asseoir en méditation. Cet état abonde en chacun, mais ne se manifeste que si on le cultive et ne se réalise que lorsqu’on en fait l’expérience. Dès que nous lâchons prise, il est entièrement présent. On ne peut le quantifier. Difficile d’en parler car il est inqualifiable.

À partir du moment où vous consultez un conseiller, un ami de bien, nul besoin de brûler de l’encens, de vénérer les Bouddhas, de cultiver le repentir ou de lire les sutras. Il vous suffit de vous asseoir et de vous libérer du corps et de l’esprit égotique. En se libérant de ces pensées égotiques confusantes on pratique naturellement l’entraide comme les Bouddhas de tous les temps.

La méditation assise est l’enseignement essentiel, l’accès principal à la Voie que le Bouddha Shâkyamuni a transmis. Mais ce n’est pas non plus rester vainement assis sans rien faire. Le croire serait une profonde illusion comme flotter sur l’océan est affirmer qu’il n’y a pas d’eau. En Zazen nous sommes d’ores et déjà assis, stables, en paix et pleins de gratitude, dans la concentration de soi, jouissant de notre propre Éveil.

Depuis le début l’Éveil suprême est présent en nous. Mais comme nous avons tendance à le considérer comme un objet extérieur à saisir et bien que nous le mettions en œuvre depuis longtemps, parfois nous n’arrivons pas à le vivre. Pourtant s’asseoir en zazen est la porte joyeuse et paisible du Dharma. Simplement assis en zazen, dans la même posture que le Bouddha, en laissant filer les myriades de choses qui nous arrivent, alors nous allons au-delà des aires de l’illusion, de la réalisation, de l’émotion et de la considération et on reçoit la jouissance du grand éveil.

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.