Dharma : Attentif et attentionné

tsai chih chung _ zen067

(dessin de Tsai Chih Chung)

La juste méditation comme la juste présence, exigent de l’attention. Pour la seconde nous sommes plus attentifs, pour la première nous sommes plus attentionnés.

La juste méditation ou juste concentration, c’est l’opposé du refoulement, c’est la prise de conscience de ce qui surgit sans fuite ni négation. C’est faire face à ses peurs. Il y avait au Tibet une méditation nommée « Tcheu » qui se passait dans des « cimetières », en fait plutôt des charniers avec des bêtes sauvages. Elle permettait de faire face à notre impermanence, notre fragilité et nos peurs. Un autre type de méditation : « tong len », dont nous avons déjà parlé, permet de dépasser les peurs égotiques en prenant symboliquement sur soi les souffrances d’autrui pour leur donner en échange de l’amour et de la lumière. Ces deux méditations nous disent « soyez simplement présent, entièrement présent. ». La juste concentration c’est donc être totalement dans l’instant, en union avec tout et en paix avec soi-même. On n’écoute plus de la musique, on ne disserte plus sur la musique, on est la musique. On est ici ! Le mot samadhi (concentration, méditation) est parfois traduit par absorption.

LE JARDIN DE LA VISION PURE

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.