Dharma : La méditation

1 soyez a vous meme votre propre refuge

(Dessin de Florence)

La méditation n’est pas tant une relaxation (même si elle peut avoir des effets relaxant) qu’un véritable travail sur l’esprit, pour l’amadouer et le discipliner par l’exercice. Dès les débuts de la méditation, il est consternant de voir comment notre esprit s’ébat comme un fou sans notre volonté. McLuhan disait « notre esprit est un magazine qui sort une nouvelle édition toutes les quatre secondes ». Après la sagesse et l’éthique, la méditation, dans l’Octuple sentier, va comprendre L’effort juste, la juste présence et la juste méditation.
Il existe de nombreuses sortes de méditation dans le bouddhisme mais les deux principales sont :

  • la méditation basée sur la concentration : (samatha en sanscrit, chiné en tibétain), elle repose sur une focalisation de l’attention qui amène une pacification du mental.
  • La méditation de la vision pénétrante:(vipassana en sanscrit, lakthong en tibétain) c’est la grande vision transcendante, la Claire Vision, zazen.

Le Bouddha a dit qu’il y avait 4 positions pour méditer : debout, assis, en marchant et couché, autrement dit : tout le temps ! Une fois habitué à la méditation on peut la pratiquer partout, tout le temps.
Le terme Samādhi (sanscrit) veut dire complet (sam-) établissement, maintien, « reposition » (-ādhi) de la conscience, de l’attention. Mais il a aussi le sens de « union, totalité, accomplissement, achèvement, mise en ordre, rangement, concentration totale de l’esprit, contemplation, absorption, éveil ». C’est important de voir qu’il a ces deux sens en même temps, car dans le zen on dit que Zazen est l’éveil. la pratique elle-même est réalisation, ils ne sont pas séparés ou tenus par des liens de cause à effet. Il suffit de s’asseoir immobile en silence, pour s’harmoniser avec l’illumination du Bouddha. Rien n’est changé et pourtant nous pouvons toucher ce qu’on appelle « la Claire Vision », voir les choses telles qu’elles sont et non plus telles que nous souhaiterions qu’elles soient. Ce qui veut dire que méditation n’est pas un simple exercice d’entraînement mais une manière d’être  :vivre l’instant.

Dans notre fonctionnement habituel nous sommes toujours pris entre les culpabilités et les regrets passés et les angoisses futures. Dans la méditation nous sommes dans l’instant présent, totalement, sans fantasmes.

Bien que nous soyons assis, sans rien faire apparemment, la méditation n’est donc pas un acte passif mais une réelle discipline mentale : garder sa conscience ouverte dans l’instant présent. Dôgen dit : « étudier la voie du Bouddha, c’est étudier le soi ; Étudier le soi, c’est transcender le soi. Transcender le soi, c’est s’éveiller au contact de toute chose. S’éveiller au contact de toute chose, c’est abolir la barrière entre soi et les autres. ». l’expérience méditative nous rend « spacieux » comme le dit Sogyal Rinpoché. Elle nous révèle « un immense espace d’être et de conscience dénué d’ego, c’est-à-dire qui n’appartient pas à ce sentiment de soi, limité et directif, et n’est pas non plus sous son contrôle. » comme l’écrit John Welwood.

LE JARDIN DE LA VISION PURE

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.