L’argent encourage l’individualisme

monop

Karl Marx dans son Manuscrit économique et philosophique , une œuvre de jeunesse datant de 1844 longtemps ignorée jusqu’à sa publication au milieu du 20° siècle, qualifiait l’argent « d’outil d’aliénation universel »,  parce qu’il transforme la nature humaine. Un homme peut être laid, écrivait-il, « mais s’il a de l’argent, il peut se procurer « les plus belles femmes ». Alors que sans argent, il y faudrait probablement quelques qualités humaines. L’argent nous aliène, pensait Marx, de notre véritable nature humaine et des autres êtres humains.

Les travaux de Kathleen Vohs, Nicole Mead et Miranda Goode publiés en 2006 dans la revue Science montrent que sur ce point au moins, Marx n’avait sans doute pas tout à fait tort.

Lors d’une série d’expériences, Vohs et ses collègues ont amené des participants à penser à l’argent sans le leur dire explicitement, soit en leur demandant de classer des phrases qui faisaient référence à l’argent, soit en laissant des billets de banque de Monopoly près d’eux, soit encore en les plaçant à proximité d’un écran d’ordinateur sur lequel on pouvait voir des billets de banque de différentes valeurs. Il y avait également un groupe de référence constitué de participants choisis au hasard qui ne voyaient ni les billets de banque du Monopoly, ni les écrans d’ordinateurs avec les billets. Ils devaient simplement ordonner des phrases qui n’évoquaient pas l’argent. Dans tous les cas de figure, les personnes qui avaient été induites à penser à l’argent – appelons les le groupe « argent » – se sont comportés différemment du groupe de référence.

–         Lorsqu’on a donné une tâche difficile aux membres du groupe « argent » tout en leur disant qu’ils pouvaient se faire aider, ils on attendu davantage que ceux du groupe de référence avant de la demander.

– Quand d’autres participants leur ont demandé de l’aide, ils y ont consacré moins de temps que les membres du groupe de référence. Ces derniers ont passé en moyenne 42 minutes à aider quelqu’un d’autre, tandis ceux du groupe « argent » n’y ont consacré que 25 minutes. De la même manière, quant une expérimentatrice qui se faisait passer pour une participante a demandé de l’aide, ceux du groupe « argent » y ont passé moitié moins de temps que ceux du groupe de référence.

– Quand on leur a demandé de déplacer leur chaise de manière à se rapprocher de quelqu’un d’autre pour lui parler, les membres du groupe « argent » ont laissé une plus grande distance entre les chaises.

– Quand on leur a demandé de choisir un loisir, ils ont choisi plus fréquemment une activité individuelle.

– Enfin, quand on leur a proposé de donner une partie de l’argent qu’ils avaient reçu en échange de leur participation, ils ont donné à peine plus de la moitié de la somme versée par les participants du groupe de référence.

Ainsi un rappel anodin de l’argent a induit des différences de comportement étonnamment importantes. Pourquoi l’argent fait-il que nous aillons tendance à moins aider autrui ou à nous asseoir plus loin ? Vohs et ses collègues pensent que lorsque les sociétés ont commencé à utiliser l’argent, cela a entraîné une tendance à l’autosuffisance et l’on a moins eu besoin de compter sur sa famille ou sur ses amis.  « De cette manière », concluent-ils, « l’argent a encouragé l’individualisme et a diminué l’implication collective, un effet qui se manifeste encore aujourd’hui par les résultats de notre expérience ».

Mais cela n’explique pas pourquoi une incitation  à penser à l’argent a un effet aussi important sur notre comportement, car nous utilisons l’argent quotidiennement. Il doit y avoir quelque chose d’autre que nous avons du mal à appréhender.

Mais maintenant que nous avons conscience du pouvoir isolant lié à la simple pensée de l’argent, nous ne pouvons plus considérer que son rôle est entièrement neutre.

LIRE L’ARTICLE INTÉGRAL DE PETER SINGER SUR PROJECT SYNDICATE

2 commentaires

  1. Sacrés communistes, aussi manipulateurs et arrivistes que ceux qu’ils critiquent…
    Cet article m’a fait rire, et j’avoue que les scientifiques de tous bords sont doués pour conclurent « ce qui arrangent les commanditaires » (études subventionnées par… de l’argent !)
    ,-)

    J'aime

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.