Dharma : Consommation

consommateur

(Les consommateurs – Dessin : Dimitri – Editeur : Dargaud)

Dans notre monde consumériste, l’acte juste passe par une réflexion sur notre consommation. Puisque par l’éthique nous nous libérons du désir, nous apprenons à nous satisfaire de ce que l’on a et ne pas convoiter ce que les autres peuvent avoir.

Mais dans notre monde libéral et mondialisé, consommer c’est agir sur des producteurs souvent exploités dans des pays lointains. En consommant nous devons faire en sorte de ne pas exploiter les autres et mieux encore en vivant de manière apporter la justice et le bien-être dans la société. C’est apprendre à vivre simplement sans prendre plus que notre part. Comme le disait très justement Gandhi : « Vivre simplement pour que d’autres, simplement, puissent vivre ». Agir pour promouvoir la justice sociale, c’est l’action juste.
Nous pouvons encore pousser plus loin cet acte juste dans la consommation. Quand nous Mangeons, nous buvons, nous devons le faire en pleine conscience. Chaque acte n’est pas inconscient, car c’est sur l’inconscience et sur le manque que repose le consumérisme extrême. Nous mangeons pour vivre mais toujours relié au bien-être des êtres vivants, de la société, de la vie en général. Nous en arrivons à ne vouloir consommer des produits qui ne tuent pas, ne détruisent pas, directement ou indirectement. Mais nous favorisons tout ce qui apporte la joie, la paix, le bien-être physique, mental & sociétal. Toujours dans cette réflexion, si nous déposons de l’argent dans une banque, pouvons-nous nous assurer qu’elle en fera un usage éthique ou que cette somme risque de participer à détruire (armement, pollution…), exploiter ?
Conscientiser chacun de nos actes, pour qu’il soit juste, c’est voir comment faire une lessive qui soit la moins polluante, utiliser des toilettes qui dépensent le moins d’eau possible, ne pas abuser de médicaments qui se retrouvent ensuite dans la nature, ne pas courir après les derniers progrès technologiques qui font qu’ensuite le matériel, à base de métaux lourds, encombrent les décharges des pays du Tiers-Monde. Métaux qui risquent de manquer dans le futur, tout comme l’eau potable, l’air. En consommer abusivement à notre époque, n’est-ce pas voler les générations futures ? Il paraît que le Bouddha encourageait les moines à nourrir le cycle de la nature, par exemple en plantant un arbre chaque mois. Ils portaient des habits faits de chutes de vieux tissus cousus ensemble. On le retrouve toujours dans la tenue des moines actuel, le késa, fait de coupons assemblés d’une certaine manière. Chaque moine ne possédait qu’un jeu de trois vêtements et un bol pour mendier et manger. Mais de même qu’on peut donner du temps et de l’écoute, on peut consommer trop de temps et d’attention. Là aussi la sagesse nous pousse à ne pas chercher de compensations égocentriques dans les échanges avec nos partenaires.
L’acte juste est donc aussi un acte politique, au sens de « qui se préoccupe de la vie de la société ». Il nous faut faire preuve de créativité, pour ne pas tomber dans des attitudes sectaires tout en trouvant des moyens pour amener la société, au niveau mondial à avoir des politiques qui protègent l’intégrité humaine, la vie animale, les ressources mondiales et oeuvrent à une redistribution équitable des richesses.

LE JARDIN DE LA VISION PURE

2 commentaires

    1. C’est une difficulté de tous temps, même si cela s’est accentué avec notre société « clip,zap,mac,rap,sms » :mrgreen:

      L’éveil est justement ce retour incessant à cette présence, ce qui veut dire qu’en effet nous partons vite « ailleurs » (et comme le disait Thomas A. Kempis dans son « imitation de Jésus Christ » : « Ubi es, quando tibi ipsi praesens non es ? » (Où êtes-vous, quand vous n’êtes pas présent à vous-même) voir http://frederic.baylot.org/post/30414-ubies)

      Mais comme tu le dis cela demande un effort, constant. La notion d’effort joyeux fait partie des aides à la pratique données dans les paramita et l’octuple sentier, car en effet cela n’est pas facile, l’esprit part facilement.

      Bon week-end à toi

      chaleureusement



      J'aime

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.