Les Peaux du maintenant

nature amour

Nous ne sommes pas des champs clos gelés dans nos rêves, ressemblant aux hier, voulant tant et tant que quand l’instant s’éclaire nous serions encore empêtrés dans l’ombre.
Nous mangeons le moment, le lieu, le vent qui tourne autour de nous et nous enrobe de nos peaux du maintenant.
Nous sommes grands et fiers. Aimants. Vivants !

Poème © Arthémisia – mai 2013

Retrouver sur son site ce texte avec un tableau de  Otto MUELLER et d’autres textes encore.

abonnezvous

 

 

2 commentaires

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.