Rues de Nantes : rue de Belsunce

rue

Créée vers 1834, la rue reçut en 1837 son nom.

cette voie fut ouverte sur l’emplacement d’une allée Guimberteau, nom de la propriétaire qui céda son terrain.

Belzunce est le nom (raccourci) de Henri François-Xavier de Belsunce de Castelmoron. Èvêque de Marseille, IL se signala par son dévouement pendant l’épidémie de peste qui frappa la capitale phocéenne en 1720-1721.

Né en 1671 dans le Périgord, mort en 1755.

Élevé dans la religion réformée, il devint catholique à l’âge de 16 ans. Il fit ses études au collège Louis-le-Grand et entra chez les Jésuites en 1689, et les quitta en 1701 pour des raisons de santé. Il garda toujours de bonne relations avec eux ce qui fit écrire à Saint-Simon dans ses Mémoires : « Les jésuites le mirent hors de chez eux pour s’en servir plus utilement ». Il fut ordonné prêtre en 1703

Après avoir été vicaire général du diocèse d’Agen, le roi le nomma à l’évêché de Marseille le 5 avril 1709, decision ratifiée par le Pape le 19 février 1710. Il resta évêque de Marseille pendant 45 ans jusqu’à sa mort en 1755.

 

p1030196

L’événement qui marqua l’épiscopat de Mgr de Belsunce fut la grande Peste de Marseille de 1720. Son attitude pendant cette période fut très courageuse. Beaucoup furent frappés de son dévouement auprès des malades. Il multiplia les gestes spectaculaires en exorcisant le fléau du haut du clocher des Accoules ; ce fait est rapporté ainsi par Chateaubriand dans ses Mémoires d’outre-tombe : « Quand la contagion commença de se ralentir, M. de Belsunce, à la tête de son clergé, se transporta à l’église des Accoules : monté sur une esplanade d’où l’on découvrait Marseille, les campagnes, les ports et la mer, il donna la bénédiction, comme le pape à Rome, bénit la ville et le monde : quelle main plus courageuse et plus pure pouvait faire descendre sur tant de malheurs les bénédictions du ciel ?».

Bon d’un autre côté faire la bénédiction quand la contagion commence à ralentir est le meilleur moment pour prouver qu’une bénédiction est efficace;) et puis du haut d’un clocher il y a moins de risque d’être contaminé qu’au milieu des malades;) .

Il fait des processions et consacre la ville au Sacré-Cœur pendant une messe célébrée le 1er novembre 1720 sur le cours qui porte désormais son nom. Cette dernière démarche lui aurait été suggérée par la visitandine Anne-Madeleine Rémusat. La basilique du Sacré-Cœur a été construite à l’occasion du bicentenaire de cette consécration.

 

p1030195

À cette occasion, Belsunce déclara :

« À Dieu ne plaise que j’abandonne une population dont je suis obligé d’être le père. Je lui dois mes soins et ma vie, puisque je suis son pasteur. »

L’évocation faite par Albert Camus de l’évêque de Belsunce dans son œuvre « La Peste » parait exagérée: « Ici, le père Paneloux évoqua la haute figure de l’évêque de Belsunce pendant la peste de Marseille. Il rappela que, vers la fin de l’épidémie, l’évêque ayant fait tout ce qu’il devait faire, croyant qu’il n’était plus de remède, s’enferma avec des vivres dans sa maison qu’il fit murer; que les habitants dont il était l’idole, par un retour de sentiment tel qu’on en trouve dans l’excès des douleurs, se fâchèrent contre lui, entourèrent sa maison de cadavres pour l’infecter et jetèrent même des corps par dessus les murs, pour le faire périr plus sûrement. Ainsi, l’évêque, dans une dernière faiblesse, avait cru s’isoler dans le monde de la mort et les morts lui tombaient du ciel sur la tête. »

Après la fin de la contagion, il y eut une grande admiration pour le prélat. Afin de le récompenser de son dévouement le Régent le nomma en octobre 1723 à l’évêché de Laon. Il fit part au jeune roi Louis XV de sa renonciation à l’évêché de Laon qui fut attribué à Mgr de La Fare. En effet il préférait rester à Marseille au milieu de ses ouailles qui avaient connu les terribles épreuves de la peste.

En 1726 Belsunce assista au synode provincial d’Embrun réuni pour condamner les opinions jansénistes de Soanen, évêque de Senez. Après 1730 il procède à une surveillance minutieuse de l’enseignement primaire et secondaire. Il favorise les jésuites et leur nouveau collège qui porte son nom et qui s’installe rue des nobles, rebaptisée rue Belsunce. Cette rue disparait lors de l’aménagement du quartier de 1911 à 1938.

 

Belsunce

La présence de la franc-maçonnerie à Marseille est décelée par l’évêque en 1737, qui écrit un mandement daté du 28 septembre à l’intention de l’intendant de police, en ces termes : « Je ne sais, Monsieur, ce que sont les Francmaçons (sic), mais je sais que ces sociétés sont pernicieuses à la religion et à l’Etat ». Bon en voilà un qui peut dénoncer comme néfaste ce qu’il ne connaît pas, les époques n’ont pas beaucoup changé.

 

C’est de Mgr de Belsunce dont Victor Hugo parle quand il défend l’enseignement laïque et déclare : « L’enseignement religieux véritable, celui devant lequel il faut se prosterner, le voici : c’est le Frère de la Merci rachetant l’esclave, c’est Vincent de Paul ramassant l’enfant trouvé, c’est la sœur de charité au chevet du mourant, c’est l’évêque de Marseille au milieu des pestiférés, c’est l’archevêque de Paris affrontant avec un sourire sublime le faubourg Saint-Honoré révolté, s’inquiétant peu de recevoir la mort pourvu qu’il apporte la paix. »

 

512px-Marseille-Ramus-Belsunce

La position adoptée par sa statue, les bras ouverts avec les paumes vers le haut font ressembler Belsunce à quelqu’un qui a les mains vides, d’où l’expression marseillaise « arriver comme Belsunce » alors qu’on est invité.

 

sources :

D’AUTRES RUES DE NANTES SUR

ruesdenantes.baylot.org

Pour être tenu au courant des publications des blogs Baylot.org :

abonnezvous

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.