Commencer la semaine dans la joie : Un peu d’amour ou d’amitié

unpeudamour

Un peu d’amour ou d’amitié

 Gilbert Bécaud

Toi qui es seul et qui réclames
un peu d´amour et d´amitié
un peu de chaleur pour ton âme
Pour toi tout seul je veux chanter

Le transistor sera complice
d´un secret entre toi et moi
et sur les ondes je me glisse
pour t´apporter un peu de joie.

Toi dans ton bateau sur la mer
toi dans ton village lointain
t´as un problème insurmontable?
tiens, pose-le là, sur la table

Laisse passer, laisse passer
et le temps et le temps et le temps et le temps et le temps
te le règlera
okay, okay….bien

Je ne veux pas que tu regrettes
les soleils que tu as ratés
Je te promets des soirs de fête
ah, mais ceux-là, faut pas les louper.

Et toi ta chambre c´est comme une île
où tu as dû souvent pleurer
autour de toi il y a la ville –
prends ton manteau, on va trinquer

Trinquer aux marins sur la mer
aux gars du village lointain
à tous leurs problèmes insurmontables
tiens, pose-les là, sur la table

laisse crever, laisse crever
et le temps et le temps et le temps et le temps et le temps
nous les règlera
okay, okay… bien

L’amitié n’est pas que « physique » elle passe aussi par les « ondes », par Internet. La Boëtie & Montaigne en sont le symbole mythique eux qui ne se sont jamais rencontrés autrement que par échanges épistolaires, comme l’écrivait Montaigne :

« Au demeurant, ce que nous appelons ordinairement amis et amitiés, ce ne sont qu’accointances et familiarités nouées par quelque occasion ou commodité, par le moyen de laquelle nos âmes s’entretiennent. En l’amitié de quoi je parle, elles se mêlent et confondent l’une en l’autre, d’un mélange si universel, qu’elles effacent et ne retrouvent plus la couture qui les a jointes. Si on me presse de dire pourquoi je l’aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu’en répondant : parce que c’était lui ; parce que c’était moi. »

Michel de Montaigne, Essais, Livre I, XXVIII, « De l’amitié »

Alors je dédie cette chanson à ceux qui sont loin et qui ont besoin d’un peu d’amour et d’amitié et plus particulièrement à l’amie Marie dont je n’ai plus de nouvelles…

abonnezvous

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.