Donne 3.000 vélos neufs (à prendre en l’état)

takata

(dessin de Jo-El Azara)

Faut-il donner des vélos aux gens pour limiter le nombre de voitures en ville? C’est ce que pense la mairie d’Arcachon (11.000 habitants), qui a distribué gratuitement 300 vélos fin janvier et qui prévoit d’en distribuer au total 3.000. Et ce n’est pas un poisson d’avril.

On connaissait le Vélo en Libre Service (VLS) comme Vélo-v ou Vélib’, voici le VDM (Vélo Donné par la Mairie), un concept nouveau développé à Arcachon. Le maire de la ville souhaite que le vélo devienne « un moyen de transport et plus seulement un loisir ».

Pour y parvenir, la ville a développé une quinzaine de kilomètres de pistes cyclables et souhaité mettre en place un système de vélos en libre service. Après avoir réalisé un devis auprès de deux sociétés, il apparaissait que la mise en place d’un système de vélos en libre-service type Vélib’ à l’échelle de la ville coûterait pas loin de 800.000 euros par an, beaucoup trop cher pour les finances de la ville.

La mairie a alors décidé de mettre en place un système de don de vélos, pour environ 400.000 euros, soit deux fois moins cher. Pour cette somme, la ville peut offrir à 3.000 de ses concitoyens un vélo d’une valeur de 137 euros (le modèle Cambridge de la société française Arcade Cycles).

Les conditions pour recevoir un vélo gratuit? En faire la demande, présenter un justificatif de taxe d’habitation et un certificat médical d’aptitude, puis signer une charte de bonne conduite – où l’on s’engage notamment à ne pas revendre le vélo.

Apparemment, fin janvier déjà 1600 arcachonais se sont portés candidats à l’obtention de l’un de ces vélos. La distribution va donc se poursuivre dans les semaines qui viennent.

Alors, bonne ou mauvaise idée? Sur le plan local, la mesure mise en place par le maire UMP n’a pas fait que des partisans et les débats semblent avoir été houleux au Conseil municipal. Dans l’opposition, certains pensent qu’il aurait fallu mettre en place des critères sociaux, au lieu de distribuer indifféremment des vélos aux gens qui en veulent. […]

LIRE L’ARTICLE INTÉGRAL SUR CARFREE

abonnezvous

5 commentaires

    1. Oui encore que rouler à vélo ne soit pas une régression de mon point de vue, c’est plutôt de conduire une voiture, il n’y a qu’à voir le comportement de « l’automobiliste moyen » qui est vraiment régressif :mrgreen:
      Quant aux Chinois, pas besoin d’aller si loin, il suffit de remonter à la génération de mon grand-père pour circuler à vélo (à bicyclette, avec Paulette 😆 ) et de regarder les films sur la sortie des chantiers de l’Atlantique il y a 50 ans et plus pour voir une marée de vélos !

      chaleureusement



      J'aime

  1. Au Vietnam ils ont tenté en imposant une seule moto par foyer. (Là bas c’est les motos qui encombrent…) Mais ils ont dû abandonné au bout de quelques années, à cause des effets pervers. Les gens revendaient leur bon…

    J'aime

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.