J’ai emprunté ces BD en médiathèque : Horologiom

Horologiom_04_1024x768

Dans la ville d’Horologiom, totalement coupée du monde, tout et tout le monde est régi par la mécanique. Les sentiments humains y sont réprouvés, et chaque citoyen porte vissée sur sa tête une « clé » qui, si elle est remontée assez souvent, est censée lui ôter toute pulsion animale et lui permettre d’atteindre la perfection mécanique. Ce régime implacable est tenu par les autorités religieuses, au nom du « Grand Rouage ». Mais l’arrivée en ville d’un étranger ne portant pas de clé, Mariulo, va ébranler ce système et mettre la ville en émoi.

C’est rare pour moi, mais il y a des BD dans lesquelles je n’arrive pas du tout à rentrer. J’ai du mal à comprendre pourquoi, car le dessin est de qualité, le scénario sympathique, mais les deux ensembles me rebutent. Je crois que c’est principalement le dessin qui ne me paraît pas très vivant. Une série que j’ai essayé de lire plusieurs fois, mais je n’arrive jamais à avoir le « courage » d’aller jusqu’au bout !

holoc

Horologiom – Dessinateur : Fabrice Lebeault – Scénariste : Fabrice Lebeault – Editeur : DELCOURT

 source : Wikipedia

i-love_bullei-love_bulle blanci-love_bulle blanci-love_bulle blanci-love_bulle blanc

D’autres « BD empruntées » sur « J’ai emprunté ces BD en médiathèque« 

abonnezvous

.

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.