Le coeur noble : Changer le monde de l’Intérieur

paixamour

Le dernier livre de Sa Sainteté Karmapa était le sujet de toutes les conversations de Delhi cette semaine où Aruna Roy, l’éminente activiste sociale en assurait la parution officielle. Le livre, dont le titre est  » Le Cœur est Noble : Changer le monde de l’Intérieur  » explore les questions les plus urgentes de notre époque, l’environnement, la crise, les règles  de consommation, les problèmes liés aux différences entre Homme et Femme, et plaide que chaque citoyen du monde a un rôle à jouer pour créer un avenir meilleur pour tous. […] 

Lors de son intervention en tant que principale invitée, Aruna Roy a dit: «  En tant qu’activiste sociale, j’ai été très intéressée de voir qu’une personnalité religieuse, qui est à la tête d’une institution religieuse, puisse faire écho aux mots et aux sentiments de quelqu’un comme moi. » Aruna Roy a dédié sa vie à travailler pour éliminer la pauvreté, elle est l’une des plus respectées des voix de l’Inde qui s’expriment au nom des plus démunis.

Aruna-Ji a poursuivi en citant un passage du livre concernant la famine  et elle a ajouté : « Si ce message pouvait s’infiltrer dans l’esprit de ceux qui gouvernent ce pays, alors l’Inde deviendrait sans doute rapidement un lieu différent pour les pauvres. »

 […]  Gyalwang Karmapa,  […]  a parlé de son but pour ce livre. « Dans mon livre, j’ai développé certains problèmes liés à notre société. J’espère pouvoir offrir quelques perspectives et inspirations auxquelles il sera possible de se référer pour les questions sociales, et pour les problèmes largement répandus dans le monde. J’espère aussi être en mesure d’apporter mon soutien et mes suggestions, en ce qui concerne la façon dont nous pouvons tous accroître et étendre notre capacité à être utiles au plus grand nombre d’êtres vivants possibles. »

Sa Sainteté Karmapa a ensuite parlé des thèmes majeurs de son livre. Il a souligné l’implication éthique de l’interdépendance, qui sous-tend la responsabilité partagée de travailler pour la justice sociale et la protection de l’environnement, basée sur tout ce que nous recevons de la société et de notre planète.

« Ce principe d’interdépendance présente un intérêt direct dans nos vies de consommateurs. Nous faisons des choix qui semblent individuels, mais qui portent en eux des implications qui se répercuteront sur toute la société à des niveaux bien plus vastes. »

Le message optimiste, mais néanmoins porteur de défi, est que chaque individu est responsable de rendre  le monde meilleur, et que même nos plus petites actions comptent et s’unissent pour créer de grands changements. Sa Sainteté nous rappelle également, que nous avons déjà en nous toutes les ressources qui nous permettent de nous engager joyeusement dans ce travail : nos nobles aspirations et notre capacité de compassion.

Pendant son allocution, Gyalwang Karmapa a dit:

«  Un sens salutaire de la responsabilité est celui qui est sincèrement motivé par un enthousiasme et une Joie volontaire d’accomplir ce qui est bon et sensé, de développer notre aptitude à vivre d’une façon authentiquement utile et bénéfique pour tous ceux qui nous entourent. »

 […] Vandana Shiva, une scientifique et féministe écologiste, dont l’organisation Navdanya est considérée sur le plan international comme un modèle d’activisme environnemental, a lu et commenté plusieurs passages du livre, et en particulier ce que Gyalwang Karmapa dit de ses propres sentiments pour la terre – non pas une grosse pierre morte, mais quelque chose de vivant, qui respire et donne constamment, dont la beauté fait naître un sentiment d’émerveillement et de gratitude.

 […] elle a repris le passage où Sa Sainteté parle des dommages causés par la fabrication des identités comme réelles dans son chapitre sur les relations entre les êtres, et elle a ajouté: « De même qu’il y a interdépendance dans le monde, ces identités fluides font partie de ce dont nous avons tant besoin, parce que ce ne sont pas des identités fixes mais morcelées qui sont derrière tant de violence dans nos propres sociétés.»

Puis après avoir lu un passage concernant la consommation, Vandana Shiva a ajouté: « Vos enseignements seraient grandement utiles et bénéfiques à la jeunesse indienne, si attirée par la consommation, et à un si haut degré. »  […]

Caroline Newbury, vice-présidente de Random House India, et représentante de Shambala Publications, l’éditeur du livre a dit: «  Le Cœur est Noble donne une vision pour une communauté mondiale basée sur la compassion. C’est un livre qui éclaire remarquablement, qui fait réfléchir, mais qui est aussi très pratique et développe l’idée d’interdépendance en présentant la façon dont nous pouvons mettre en place des actions sociales dans notre vie, à travers des moyens simples, facilement incorporables dans nos choix quotidiens et qui changeront le monde autour de nous…  […] 

LIRE L’ARTICLE INTÉGRAL SUR LE SITE DU KARMAPA

abonnezvous

4 commentaires

  1. Tu n’as pas cité le passage fin du livre :
    « J’ai dit auparavant que nous pouvons faire des autres les gardiens de ce qui est précieux pour nous, lorsque j’ai parlé de mon souhait de laisser la lune garder mon amour. Comme la lune garde l’amour que j’ai pour vous, lorsque vous verrez la lune vous pourrez vous en souvenir et vous laisser inspirer. Si ce que j’ai dit ici a du sens pour vous, vous pouvez demander à la lune de le garder pour vous. Vous pouvez demander aux étoiles de le garder pour vous. Lorsque vous regarderez la lune et les étoiles, j’espère que vous vous souviendrez des pensées et de l’amour que j’ai partager ici avec vous.  »
    Quand je vous dis que la lune c’est important, et qu’elle a une influence sur nous vous me croyez maintenant ? 😉

    J'aime

    1. En effet, et quand je ne cite pas tout je propose en fin d’article d’aller voir l’article intégral, comme ici. :mrgreen:
      Bon je ne sais pas s’il voulait parler de l’influence de la lune dans son message mais c’est en tout cas une belle métaphore de savoir qu’un être (ou plusieurs) qq part la voit en pensant à qq chose, et qu’en la regardant on peut repenser aux mêmes choses, cela permet d’être « relié symboliquement » où qu’on soit

      Bon mais c’est sûr que la lune a une influence importante bon même si j’ai connu des coef plus forts qu’en ce moment (+/- 80) 😉

      chaleureusement



      J'aime

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.