Ma bédéthèque : Seuls

49

Une BD un peu inquiétante, c’est l’histoire de cinq enfants qui cont se retrouver un jour dans une ville dont tous les habitants ont disparus. Tous non ! Et c’est cela qui augmente encore plus l’angoisse. Ils doivent apprendre à se débrouilléer SEULS, former une équipe, avec la solidarité, les ego, les prises de pouvoir, l’amitié…

Tout au long de l’histoire on baigne vraiment dans le mystère inquiétant du « pourquoi » cet événement ? Mais en plus non seulement le scénario est toujours très bien bâti pour que chaque tome, chaque page, créent leur dose de suspens, technique utilisée dans les films américains contemporains ou les romans à grands succès comme ceux de Marc Lévy, mais en plus même les couleurs amplifient cette ambiance.

Si au terme du premier cycle on a un premier embryon de réponse sur le monde dans lequel ils vivent, il reste de nouveaux mystères à approfondir. Cela donne d’ailleurs un peu l’impression que les auteurs profitent du succès de la série pour la prolonger, mais ce n’est pas pour nous en plaindre.

Si vous connaissez des lecteurs qui prennent les BD de haut et que vous souhaitiez leur faire découvrir ce 9ème art, conseillez leur cette BD et ils découvriront que la BD ce n’est pas que des « petits Mickey ». Succès garanti !

Seuls –  7 tomes (série en cours) – Dessinateur : Gazzotti – Scénariste : Fabien Vehlmann – Genre : Polar-Thriller – Editeur : DUPUIS – 

Pour être tenu au courant des publications des blogs Frederic.baylot.org :

abonnezvous

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.