Un an sans huile de palme, c’est possible

m-m-s

En juillet 2011, Adrien Gontier, un Strasbourgeois de 25 ans, se lance dans une idée folle : passer les 12 prochains mois sans consommer ni utiliser de produits contenant de l’huile de palme. Pari tenu ! Aujourd’hui, son blog est devenu une référence en la matière.

Derrière la richesse des billets postés, se cache un travail de titan : actualités commentées, statistiques sur l’industrie des plantations, sur les pratiques agro-alimentaires et sur la déforestation, productions par pays, blacklist des produits « palmés », guides gratuits, conseils et recettes en tout genre. Ces informations, partagées par Adrien, constituent une véritable expertise sur les problématiques liées à l’huile de palme.

Le point de départ de toute cette expérience ? « S’interroger sur ma propre consommation », confie le jeune homme. Adhérent d’une Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne), Adrien pose depuis longtemps un regard attentif sur l’origine de ses achats. Un jour, en discutant avec des amis sur les désastres environnementaux causés par l’huile de palme, ce doctorant en géochimie décide de la supprimer de son quotidien pour saisir l’ampleur du phénomène.

La tâche s’annonce difficile, car la matière grasse se retrouve partout. Dans les rayons alimentaires : plats préparés, gâteaux, margarine, chips, lait infantile, mais aussi dans les rayons cosmétiques et d’entretien. Son repérage est d’autant plus périlleux que, suivant la nature du produit concerné, les fabricants utilisent toutes sortes d’appellations pour la désigner (huile végétale, E 304, laurylsulfate). « J’ai dû trouver des crèmes au beurre de karité, opter pour un rasoir électrique, et j’ai toujours un savon naturel, à base d’huile d’olive et de levure, sur moi, afin de l’utiliser dans les lieux publics à la place des pousse-mousse traditionnels », explique Adrien.

Pour vivre loin de cette matière grasse, une seule certitude : s’armer de courage et miser sur les nombreuses alternatives existantes.

lE SITE D’ADRIEN

Un aperçu du travail d’Adrien SON GUIDE VERT

ARTICLE DE OPHÉLIE ZAEGEL PARU DANS LE JOURNAL L’ÂGE DE FAIRE.

UN JOURNAL À CONNAÎTRE ET FAIRE CONNAÎTRE POUR S’Y ABONNER (CLIQUER SUR LOGO CI-DESSOUS)

L-age-de-faire-entete

abonnezvous

2 commentaires

    1. Oui il y a de quoi l’être ! 😦 Il vaut mieux essayer d’acheter local, chez les petits et bios (ou les trois à la fois si c’est possible) quitte à acheter (et donc manger, hum hum :mrgreen: , moins, nous mangeons souvent trop par rapport à nos besoins caloriques, notre dépense d’énergie réelle, suffit de voir nos petits bourrelets qui s’agglutinent -je ne parle bien sûr pas de toi ! 😆 certainement plus de moi 😀 )

      bon courage
      chaleureusement

      J'aime

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.