Protéger la terre nourricière contre la spéculation

pimentbasque

Dans la lignée de « Terre de liens« , Lurzaindai veut lutter contre la disparition de 1.000 ha de terre agricole chaque année au Pays Basque nord et libérer les terres du circuit marchand et de la spéculation.

Disparition provoquée par une urbanisation non maîtrisée et des constructions de logements ou d’activités peu réfléchies. Lurzaindia va collecter de l’épargne pour acheter collectivement du foncier agricole, soustraire les terres à des usages impropres au niveau écologique et social et libérer les terres du circuit marchand et de la spéculation.

Des porteurs de projets agricoles pourront alors s’y installer pour y pratiquer une agriculture respectueuse de l’environnement, à taille humaine et de proximité.
Lurzaindia veut également « sensibiliser et mobiliser les citoyens pour qu’ils soient acteurs dans la gestion collective de notre patrimoine commun qu’est la terre, mère nourricière, outil de travail et non pas objet de spéculation ».
La nouvelle structure aura « plus de moyens et une capacité de réaction plus rapide face aux ventes spéculatives, » grâce à la coopération du syndicat agricole ELB (Confédération paysanne du Pays Basque), de la Fédération Arrapitz, de Euskal Herriko Laborantza Ganbara et de l’inter AMAP Pays Basque. Ces structures déjà connues et engagées pour l’agriculture paysanne et la préservation du foncier géreront collectivement Lurzaindia.
Issue de la transformation juridique du GFAM Lurra, Lurzaindia dispose d’un capital de départ de près de 700 000 euros et propose dès aujourd’hui d’acheter des actions au prix unitaire de 1 euro, avec un engagement minimum de 20 actions. L’objectif est de réunir 350.000 euros d’ici novembre 2013 « pour agir sur le marché foncier, ainsi stopper des ventes spéculatives et permettre l’installation et le maintien de plusieurs fermiers ». Les agriculteurs aidés devront être strictement engagés dans une agriculture soucieuse de développement durable (Terre de Liens va plus loin puisque son objectif est de permettre l’installation ou le maintien de lieux agricoles biologiques ou biodynamiques ).

Si vous souhaitez souscrire, retrouvez ici les bulletins de souscription

Charte éthique de Lurzaindia

SOURCES :  EITBSud Ouest

ATTENTION CE BLOG DÉMÉNAGE À CETTE ADRESSE :
frederic.baylot.org

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.