Changer de croyances pour changer de monde

L’homme n’est pas séparé de la nature, la partie sacrée du vivant.

La logique de Gandhi, c’est d’être le changement que l’on veut voir dans le monde, c’est incarner des choses concrètes.

Il faut repenser notre rapport à la nature et au sacré. C’est la fin d’un cycle où l’homme allait prendre conscience de son unité avec son environnement. Le monde est une grande symphonie, tout est un ensemble vibratoire …..

La connaissance de soi, c’est la décolonisation de notre imaginaire.  Se déconnecter du mental, observer ses pensées conditionnées, c’est se poser la question de qui l’on est. Calmer le mental, permet de sentir la vie, dans le corps et dans toute la création.  Vivre dans le présent permet de toucher une autre dimension de l’être qui va nous faire évoluer vers plus d’humanité.

La nouvelle histoire, celle du bien vivre, celle du futur, c’est tous ces gens ordinaires qui font des choses extraordinaires, qui innovent à partir d’une autre mentalité.

Ceux qui vont faire avancer le monde, sont ceux qui vont avoir trouvé en eux cette unité,  cette correspondance qui nous lie avec tous les êtres humains.

C’est à nous de réinventer le monde nouveau tous ensemble. Si on arrive à se percevoir comme la communauté de la terre, comme la communauté humaine, on peut passer à un statut d’alliance avec la nature, à prendre responsabilité pour une petit coin de la terre, et à essayer de le rendre plus beau et plus propre.

Lorsque la chenille devient papillon, une tension vitale se crée. Certaines cellules veulent devenir papillon, d’autres veulent rester chenille, c’est ce que l’on vit actuellement dans la société, mais à la fin, la chenille devient papillon !

Nous, les êtres ordinaires, de part la somme des éveils individuels, amènerons cet éveil collectif. Ceux qui passeront à l’action inventeront ce monde de demain.

7 commentaires

  1. Peut-être aussi « abandonner » les croyances, par l’éducation, l’instruction, la connaissance.
    Les croyance opposent les hommes, alors que la connaissance les rapproche.
    Il est certain que l’homme doit se rapprocher de la nature et cesser de la traiter comme un distributeur automatique gratuit.
    Tu coupes un arbre, tu en plantes un nouveau. C’est simple.
    C’est ce que Haïti n’a pas sur faire sur cette île couverte de forêt.
    Aujourd’hui, il n’y a plus un arbre…

    J'aime

    1. Oui cela me donne une idée dessin humoristique : Dieu est un vibro-masseur :mrgreen:
      Plus sérieusement, d’un point de vue quantique , vibrations et matières ne sont que deux expressions simultanées de la même chose (la vie)

      J'aime

      1. Rhoooooo, Frédéric !! 🙂

        Le fait est que tout n’est que vibration et mouvement. Sinon, pas de matière et encore moins de vie…!!

        J'aime

  2. Tu me vois entièrement d’accord avec ce que tu dis, Frédéric…et avec le contenu de cette vidéo…
    Le jour où nous comprendrons entièrement, profondément, viscéralement l’unité de tout…et le fait que la Terre, la nature et l’humanité ne sont pas en aucune façon séparés, nous arrêterons de scier la branche sur laquelle nous sommes assis…parce que nous comprendrons que nous sommes en train de scier notre propre bras !

    Vive les gens ordinaires qui osent penser autrement, vive les papillons qui déploient leurs ailes et soyons patients avec ceux qui dorment encore dans le cocon…c’est une question de temps ! 🙂

    J'aime

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.