Ma bédéthèque : Mafalda, l’intégrale

Dans ma Bédéthèque il y a aussi un album dont je vous ai déjà parlé : l’Intégrale de Mafalda.

Pour moi, c’est vraiment un classique des BD des années 70, impossible de passer à coté. Adolescent, lorsque je la lisais, elle était publiée dans le journal Charlie Mensuel.

Mafalda, est une petite fille surdouée, qui découvre avec surprise la vie et les absurdités des humains. La BD fait penser un peu à Peanuts, aussi publié dans Charlie Mensuel, que Quino (le dessinateur) a lu et relu pour comprendre le fonctionnement de cette bande extraordinaire aussi. Mais ici nous sommes dans une vision du monde beaucoup plus politique. La BD a été publiée en Argentine à la fin des années 60 aux années 70. Un pays qui finalement réunissait presque d’une manière métaphorique l’opposition du libéralisme liberticide et de l’idéal gauchiste avec tous ses travers, en passant par les limites de la démocratie. Et Mafalda nous décrit tout cela en regardant son quotidien. Féministe elle critique sa mère, qui a abandonné ses études pour fonder un foyer. Elle regarde son père, comme symbole de la classe moyenne dont elle fait partie, comme quelque chose de plutôt de mièvre et non-engagé. D’autres personnages, enfants, la rejoignent vite dans cette bande. Elle rencontre dans son immeuble, Felipe, doux rêveur, et aussi à l’école Manolito qui est peu doué pour les études, mais très doué pour le commerce, avec lui tout peut être marchandisé (!) et il y aussi Susanita qui ne rêve que de devenir une « gentille femme au foyer », Miguelito appenti rebelle etc..

Au départ, pour des raisons commerciale (et peut être plus particulièrement toucher le public jeune, alors que la BD est vraiment pour adultes aussi, l’équipe de Charlie Mensuel ne s’y était pas trompée), Mafalda a toujours été édité en album couleurs en France, mais Quino n’avait pas apprécié ce « coloriage »,  aussi l’intégrale respecte la version d’origine, en noir et blanc.

Il y a différents textes et présentations, dont une préface d’Umberto Eco.

un GROS pavé (difficile de lire au lit, sauf à avoir de grosabdominaux :lol:) mais tellement de plaisir à le lire, et toujours d’actualité (hélas 😦 )

mafalda

Dessins tirés du site Mafalda France

 

2 commentaires

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.