1 milliard de personnes dans le monde (13% de la population) sont sous-alimentées – 25 000 morts chaque jour

SOSfaim

VIA L’OBSERVATOIRE DES INÉGALITÉS

La faim dans le monde – 1 milliard de personnes dans le monde sont sous-alimentées

Un milliard de personnes dans le monde sont sous-alimentées. Une personne sur sept dans le monde souffre de la faim et des maladies qu’elle entraîne. Explications.

25 000 morts chaque jour

Dans les pays en développement*, une personne sur six souffre de la faim. Entre 2004 et 2009, leur nombre est passé de 858 millions à un milliard, soit 142 millions de personnes en plus. Mais la population totale de ces régions a beaucoup augmenté en même temps. La proportion de personnes sous-alimentées dans le monde a baissé, passant de 16 % dans les années 1990 à 13 % aujourd’hui.

Sous-alimenté ?

Etre sous-alimenté, c’est consommer moins de 1 800 calories par jour pour un adulte. Une calorie, c’est une quantité de nourriture, qui donne de l’énergie. Un enfant a besoin de minimum 1600 calories par jour pour bien grandir.

Les causes de la faim

On parle souvent de la sécheresse et de ses conséquences. Quand elle se produit, les agriculteurs des pays pauvres ne peuvent pas piocher dans leurs réserves car ils n’ont pas les moyens de stocker leurs récoltes. Mais il existe bien d’autres raisons. D’abord, les agriculteurs des pays pauvres ne produisent pas assez. Au Mali par exemple, un hectare de céréales produit environ 650 kg de grains. En France, dix tonnes ! Ces paysans n’ont pas les moyens d’acheter des pesticides ou de l’engrais, qui permettent de produire davantage et sans trop de perte (sans parasites comme les insectes ou les champignons). Les animaux n’ont pas été remplacés par des machines pour labourer les champs et transporter les récoltes. Les systèmes d’irrigation sont très peu développés.

Guerre et corruption

Il y a les guerres entre les pays et les conflits internes (guerres civiles). Elles ravagent tout sur leur passage : les maisons sont incendiées, les gens chassés, les marchés pillés, les puits sont détruits… Dans ces pays pauvres, la corruption est souvent forte. L’aide internationale, c’est-à-dire l’ensemble des aides financières que donnent les pays développés* aux pays en développement*, est parfois détournée.

Les choix des gouvernements

Parfois, les gouvernements de ces pays s’occupent peu des populations rurales. Ils n’investissent pas beaucoup d’argent pour moderniser l’agriculture. Pour la croissance de leur pays, ils misent sur le développement des villes ou bien sur une agriculture qui exporte ses produits à l’étranger, mais qui ne sert pas à nourrir la population locale.

Les riches produisent trop

Il y a trop de produits à vendre sur le marché mondial. Cela entraine une baisse des prix. Les agriculteurs des pays riches qui ont les moyens de produire beaucoup et de vendre leurs produits moins chers, les exportent à l’étranger. Ces produits deviennent ainsi moins chers que ceux qui sont cultivés sur place.

faimcliquer pour agrandir

faim1

1 commentaire

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.