Et si nous, citoyens, régulions nous-mêmes nos banques ?

davos

VIA CHRONIQUES DU YETI

Puisque les pouvoirs publics ne s’y décident pas et n’ont manifestement pas envie de le faire, puisque le ministre sous influence Moscovici a cru bon de ne convenir que d’unerégulation d’opérette, pourquoi les citoyens ne se chargeraient-ils pas eux-mêmes de réguler ces fichues banques ?

Il n’en manquera pas qui évoqueront le précédent pschitt de l’affaire Cantona en décembre 2010. Certes, l’affaire n’était pas particulièrement bien menée, plus médiatique et spectaculaire que réellement construite. Elle n’en révéla pas moins la faiblesse de nos citadelles financières à travers la peur panique qui les ébranla sur l’instant.

 […]

Tout en appuyant ceux qui réclament une scission des activités bancaires ou uneinterdiction des opérations financières prédatrices (les paris spéculatifs sur les variations de prix), choisissons nous-mêmes, sans attendre le bon vouloir d’un Moscovici, notre ou nos deux/trois banques de référence, déposons y nos sous, et faisons-le savoir.

1. Choisir ensemble notre banque de référence

D’intéressantes études sur le travail et les implications des banques permettent de distinguer celles qui demeurent les plus attachées au principe d’une économie vraiment sociale et solidaire. Trois banques se distinguent nettement des autres, je les cite à titre de suggestion :

  • La NEF (Nouvelle économie fraternelle), pour les placements à terme seulement ;
  • Le Crédit coopératif, membre du groupe BPCE (Banques populaires Caisses d’épargne), mais indépendante en matière d’investissement ;
  • La Banque postale, malgré une filiale au Luxembourg pour son assurance-vie.

 […]

2. Virer ses comptes à vue et à terme tout en les sécurisant

La seconde étape tombe sous le sens : virer son compte vers l’élue de ses intérêts bien compris.  […]

3. Le faire savoir

Épargne-moi, cher lecteur, tes objections sur les quelques à-côté troublants des banques retenues. Nul n’est parfait en ce bas monde, n’existe que le mieux possible. Et ce n’est pas demain la veille que nos autorités politiques en place créeront le pôle public de dépôt bancaire cher à mon petit programme de gouvernement.

 […] Le succès publique d’une telle opération tient d’abord à l’initiative individuelle prise par chacun d’entre nous d’y participer. Pour moi, c’est déjà fait. Tu vois de ton côté.

Cette réussite tient ensuite à la capacité de chaque citoyen de le faire savoir à ses voisins. Ce que j’essaie de faire actuellement avec toi. Et que tu peux répercuter de bouche à oreille, en passant par les réseaux sociaux à ta disposition, en usant du droit de pétition… Une campagne citoyenne “Régulons les banques nous-mêmes !”, ça aurait de la gueule, non ?

Eh bien, figure-toi que je viens de créer à l’attention de tous :

LIRE L’ARTICLE INTÉGRAL

5 commentaires

  1. Pour moi qui ai plus de dépenses que de rentrées d’argent chaque mois c’est un peu incompréhensible mais (tu peux m’écrire par mp) tu es à quelle banque maintenant et comment faire pour en changer quand on a des emprunts à la consommation contractés pour survivre dans la banque en question (et bien entendu pas de CDI à mettre en avant pour demander un autre prêt à la nouvelle banque pour couvrir l’ancien) ? Ma question est très sérieuse. J’aimerais pouvoir me dire que j’ai le choix de changer mais je ne sais pas comment le faire. De plus les banques ont des pratiques que je réprouve pour les personnes qui se trouvent en difficulté : elles les enfoncent encore plus en leur prenant de l’argent. Je ne sais pas si ce sont toutes les banques qui ont ces pratiques (je ne suis pas dans « toutes les banques ») mais j’entends parler ou je lis parfois des articles qui semblent dire que c’est généralisé. Merci pour tes réponses Frédéric. Bise du dimanche matin. Marie

    J'aime

    1. Bonjour Marie
      Nous sommes à la NEF, mais celle-ci n’est pas une « banque de dépot » (je crois qu’on appelle cela comme ça) donc elle ne fait pas elle-même de carnet de chèques et compte courant. Pour cela elle est liée avec le Crédit Coopératif. Donc nous avons bien des chéquiers NEF mais ils sont gérés par le Crédit Coopératif.
      La NEF propose des placements éthiques (social, culture, écologie…)
      Si on a un emprunt dans une banque, on peut changer de banque, mais il faut garder un compte ouvert là où est prélevé l’emprunt, et l’alimenter tous les mois. Donc situation plus compliquée.
      Les choix que l’on a vis à vis des banques dont celui de « changer » est d’autant plus limité qu’on peut avoir des pbs d’argent ! N’importe quelle banque (éthique ou non) t’accueille les bras ouverts (je suppose) si tu gagnes 4000 €/mois et que tu as des 10nnes de miliers d’euros à placer et y regarde à deux fois (je suppose aussi) si tu n’as pas de contrat stable, un petit revenu et des dettes. Il ne faut pas se leurrer. Concernant le monde de l’argent on (JE) recherche une banque qui soit le plus éthique et respectueuse de l’environnement et de l’humain, mais il n’y a pas d’idéal (avec l’argent c’est difficile) ainsi la NEF ne fait pas (encore, mais je sais qu’elle est en pourparlers) banque de dépots, le Crdit COopératif est lié au groupe BPCE (même si ses placements sont séparés), le crédit coopératif fait tout payer (pas des grosses sommes) mais « rien n’est gratuit » (mais dans les « grandes banques » c’est pareil sauf que c’est en frais caché), le crédit coopératif fait un peu banque du XIX°, peu d’agence (une par département, mais on peut tirer de l’argent dans les distributeurs de la Banque Pop), ils ont l’habitude des personnes ayant des difficultés financières, puisque (sur NAntes) ils gèrent bcp de comptes liés à des associations de protection des personnes (tutelle) mais cela reste une banque et un centime est un centime
      n’hésite pas à me faireun mail avec une question précise si tu veux
      je t’embrasse

      J'aime

      1. Merci Frédéric pour ta réponse ici, et aussi l’autre sur l’autre message. Je vais penser à tout cela (en tout cas, merci) mais avant tout, je me mets au travail car je n’ai pas encore commencé et les aiguilles de l’horloge tournent à toute vitesse, comme chaque week-end (et semaine aussi finalement). Je t’embrasse. Merci encore. Marie

        J'aime

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.