FAIRE QUELQUE CHOSE… EN 2013

faire_quelque_chose

VIA JOUER AU MONDE (FRANÇOISE SIMPÈRE)

« Faire quelque chose » est peut-être ce que nous pouvons nous souhaiter de mieux, les uns les autres, pour l’année 2013. Faire quelque chose, partout où c’est possible, pour soulager les souffrances provoquées par l’exploitation et l’aliénation. Faire quelque chose pour l’émancipation individuelle et collective.

« Faire quelque chose », c’est précisément le titre du film réalisé par Vincent Goubet. Il s’agit d’un film documentaire de 90 minutes réalisé  essentiellement avec des interviews d’hommes et de femmes qui ont participé, chacun à leur manière, chacun à sa place, connus ou inconnus, à la grande histoire de la Résistance. Goubet s’attache à l’humanité de ceux qui ont dit non, ceux qui ont refusé le joug de l’occupant, quel que soit par ailleurs leur « couleur » politique.. Il part d’une idée simple : résister, c’est d’abord avoir envie de résister, pas suivre les consignes d’un parti ou d’un groupe.

La quarantaine de résistants qui intervient dans le film, aujourd’hui octo ou nonagénaires montrent qu’il existait, par-delà toutes les différences sociales et politiques, un esprit de la Résistance, dont le programme du Conseil National de la Résistance fut l’expression. Ce programme qui nous a donné l’assurance-maladie et tant de progrès sociaux aujourd’hui combattus sous prétexte de « crise économique ». Comme si la France de 1945 était riche après six ans de guerre. Elle était exsangue mais le Conseil National de la Résistance avait compris que pour stimuler la reconstruction, il fallait apporter du bien-être à tous.

Qu’ils soient gaullistes, communistes ou autres, les Résistants couraient les mêmes risques, avaient pour but la même chose : que cesse l’injustice, que revienne cette liberté dont on mesure le prix seulement quand on l’a perdue. Leur courage, leur humanité et leur humour sont décapants… et favorisent visiblement la longévité si on en juge à leur vitalité!

Avec Raymond Aubrac, Stéphane Hessel, Raymond Lévy, Lise London, Jacqueline Olivier-Timbaud, Serge Ravanel…

Le 2 janvier à 20 heures, sortie nationale du film à Paris. Un certain nombre de témoins-acteurs seront dans la salle.

Pour accéder aux informations sur la sortie nationale du film, c’est ICI

 Françoise SIMPÈRE ★

3 commentaires

    1. Chère Jocelyne, un moyen de savoir où passe un film c’est de le voir sur AlloCiné
      par exemple pour ce film c’est ici :
      http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=216448.html
      et dans « séance » de mettre le n° de votre département
      Comme vous êtes en région parisienne vous êtes plus « favorisée » car en fait la réponse est (pour l’instant ?) :
      Nous vous proposons donc le seul cinéma projetant ce film en France :

      7, place Saint-Michel 75005 Paris 5e arrondissement
      Métro Saint-Michel

      hélas trois fois hélas pour nous, et pour vous le RER 😉

      chaleureusement

      J'aime

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.