«Qui a encore envie de se marier, à part les homosexuels et les curés ?» (Louise de Vilmorin)

DESSIN DE VISSECQ

VIA MARIANNE

Sans prendre ici parti sur le mariage homosexuel, il me semble qu’on ne se pose sans doute pas la bonne question.

La question n’est pas juridique : juridiquement, tout peut se régler en faisant que le PACS apporte strictement les mêmes droits que le mariage civil; or, on voit bien que ce n’est pas de cela qu’il s’agit. Pour moi, la question est : « pourquoi les couples homosexuels tiennent-ils au droit au mariage? »

Il y a encore une trentaine d’années, la réponse allait de soi, et était très compréhensible : pour avoir les mêmes droits que les autres (et comme les mères porteuses n’existaient pas à l’époque, j’y étais favorable). Mais depuis, les choses ont changé : le mariage est une institution qui tombe progressivement en désuétude en Occident (à un rythme plus ou moins rapide selon les pays).

– Ceci vaut également pour le mariage des couples homosexuels : dans les pays où il est autorisé, moins de 3% des couples homosexuels se marient.

– En France, plus de 30% des mariages, mais plus de 50% dans les villes, se terminent par des divorces; le mariage n’est plus un engagement à vie, mais un engagement pour le temps pendant lequel on continuera à s’entendre, peut-être à vie ou peut-être pour deux ans, on verra bien.

– En France, il y a davantage de couples non mariés que de couples mariés. Depuis plus de 10 ans, le nombre d’enfants nés de couples non mariés est plus élevé que ceux nés de coupes mariés.

Alors, aujourd’hui, la question doit être formulée autrement : « Pourquoi les homosexuels sont-ils tellement attachés à une institution qui tombe en désuétude dans notre société? »

Si, autrefois, c’était pour être comme tout le monde, aujourd’hui, c’est presque l’inverse : leur attachement à cette institution contribue, au contraire, à rendre les homosexuels différents du reste de la société : ce qui était une exigence d’égalité est devenu une différence de plus. On se rappelle de la boutade de Louise de Vilmorin, lorsqu’on lui avait demandé pourquoi elle n’épousait pas André Malraux avec lequel elle vivait : « Mais, de nos jours, qui a encore envie de se marier, à part les homosexuels et les curés? »

LIRE L’ARTICLE INTÉGRAL

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.