Le Programme Upaya

« La personne non-éveillée vit dans son monde, la personne éveillée vit dans le monde. »

Andrew Cohen

Pourquoi pratiquons nous le Dharma, si ce n’est pour nous éveiller ? Qu’est-ce que l’éveilsinon se libérer de ses peurs pour prendre soin du monde ?

Traditionnellement en orient, c’est la forme monastique qui permet cela en se « jetant » dans la méditation « pour deux ou trois vies » comme le dit Dôgen dans le « Sammai ô zammai » (« Le samâdhi roi des samâdhi »). Cela demande évidemment beaucoup d’investissement. Mais en occident, où la plupart des bouddhistes sont laïcs, comment fait-on ? Qu’est ce que notre pratique va changer dans notre vie ?

Il nous faut prendre conscience des risques d’égarement de notre pratique. Plus on s’engage dans la Voie du Bouddha, plus on s’engage dans le monde. Les membres du sangha doivent aller plus loin, ensemble. Christian Ansperger nous dit que nous avons intégré au plus profond de nous l’ignorance qui nous fait perdre de vue les souffrances sociales créées par le système et les institutions auxquelles nous co-participons. En plus de zazen et des enseignements, les membres du sangha doivent créer des groupes de travail pour se désaliéner et trouver le souffle nécessaire à la mise en œuvre de la Voie du Bouddha.

Comment incarner une pratique joyeuse et généreuse du zen ? Comment faire que notre pratique du Dharma nous permette d’éliminer nos peurs, augmenter notre amour et devenir rayonnant, quand nos vies sont déjà bien occupées par la famille, le travail, le social ?

Nous avons besoin pour cela « d’accélérateurs d’éveil » tels que les moyens habiles (upaya), pour développer cela. Upaya vient d’un mot sanscrit qui veut dire « en venir à tel état », « s’engager », comme les époux s’engagent ensemble réciproquement, et « ce qui est utile, juste et digne » pour arriver à cela.

Le « Programme Upaya » offre des approches complémentaires qui révèlent quelque chose de l’enseignement du Dharma, mais d’une autre manière, par des approches diversifiées. Il est là pour rendre notre pratique plus vivante en nous. Ce monde a besoin de notre présence. Il nous faut avoir de l’audace, être un bodhisattva. Que tout ce qu’on fait soit l’incarnation desquatre Grands vœux, même dans l’ordinaire et le trivial.

« Ne soyez pas des bouddhistes, soyez des Bouddhas »

Thich Nhat Hanh

le « PROGRAMME UPAYA » qui s’appuie sur la version française du programme BASE, se déroule sur six mois.

Ce cheminement, véritable entraînement au bouddhisme appliqué doit nous amener à entreprendre une activité au service « du monde » (sociale, économique, écologique, éducative, culturelle, artistique…) qui n’est pas habituelle pour nous (dépasser ses peurs) et qui ouvre sur d’autres espaces que ceux qui nous sont familiers, ceci pendant au moins la durée du programme.

Lors de ce processus, nous n’aurons pas de réponses données en tant que conseils, mais simplement l’écoute pratiquée comme une méditation, le partage d’expériences personnelles, l’utilisation de « boîtes à outils bouddhistes » comme les préceptes, ou les paramita (vertus).

Participer au programme Upaya implique de prendre cinq engagements  :

1/ Prendre soin :

Chaque participant s’engage à consacrer une partie de son temps pendant toute la durée du programme à prendre soin (pris au sens le plus large), le plus souvent dans un cadre institutionnel. Cette action peut prendre la forme du bénévolat voire même d’une activité salariée, qu’il s’agisse de soulager directement la souffrance de personnes en détresse (aide aux mourants, aux malades, etc.) ou de participer à des structures associatives qui œuvrent à des transformations sociales. Un minimum d’une demi-journée par semaine d’engagement paraît nécessaire.

2/ Comprendre & Apprendre  :

Chaque participant s’engage à élargir sa compréhension des souffrances ainsi qu’à explorer les peurs, les conditionnements et les obstacles aux changements (qu’ils soient personnels ou collectifs).

3/ Pratiquer le dharma :

Chaque participant s’engage à cultiver le don, l’attention, la méditation, la non-violence, la parole juste comme autant d’exercices de compréhension de soi et du monde.

4/ Se soutenir mutuellement :

Toute transformation a besoin d’un soutien. Le groupe offre un cadre bienveillant où chacun peut à la fois soutenir et être soutenu. La participation au groupe est comprise comme une autre forme de pratique.

5/ Participer :

Chaque participant se sent engagé par ce programme et par sa volonté de transformation. Il s’engage à mener l’expérience jusqu’au terme des 6 mois & et à participer à chaque rendez-vous, préalablement fixés par l’ensemble des participants.

Ce programme s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent intégrer la pratique du dharma dans leur vie familiale, professionnelle ou sociale et répondre d’une manière concrètes aux souffrances individuelles ou collectives. Les participants doivent être familiers des enseignements du Bouddha et pratiquer la méditation. Il n’est pas nécessaire d’être membre de l’association Un Zen Occidental ni de pratiquer le zen pour participer aux groupes mis en place.

Le programme Upaya se compose de trois types de rencontres :

  1. participation à une rencontre de méditation collective par semaine
  2. La participation un soir par mois, à une causerie sur un sujet donné.
  3. et une rencontre d’une demi-journée par mois qui se décompose de la sorte :
    1. Méditation silencieuse.
    2. Exercice « koânique » (sic) sur les questions essentielles liées à l’engagement (« La mort, l’essentiel de la vie », « Aider ? », « La pratique de la non-peur », « La joie, un facteur d’éveil », « La Voie, une vision systémique & équanime du monde, la non-violence » …).
    3. Echanges sur la participation de chacun à une action de « prendre soin » (voir 1er engagement ci-dessus)
    4. Partage, expression, écoute de nos peurs, de nos souffrances pour éviter qu’elles ne polluent trop notre engagement.

Le programme Upaya est sous la responsabilité d’un référent.

1 commentaire

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.