Tant qu’il y aura des Pussy, des indignées, des insoumises, l’espoir sera chose permise

La chanteuse française Jeanne Cherhal a mis en ligne sur Youtube une chanson inédite et non commercialisée en soutien aux Pussy Riot, le groupe féminin de punk rock russe, dont trois membres ont été condamnées à 2 ans de camp pour une « prière » contre Vladimir Poutine.

« Ô mes soeurs cagoulées de rose/Moscovite si tu l’oses/Cette prière-là est pour vous/vos colères et vos dégoûts/Pour vos poèmes au vitriol/Vos cris de chatte, vos danses folles/Entre nous, bravo et merci », chante Jeanne Cherhal.

« Des mercenaires, des affranchies/ Tant qu’il y aura des Pussy, des héroïnes brutes et sexy/Des mercenaires, des affranchies/Des indignées, des insoumises/L’espoir sera chose permise », ajoute encore la chanteuse.

« Je prie pour vous avec le coeur, le sexe, la tête et le majeur (…). Je prie pour vous avec le coeur, la cha…, la tête et le majeur », conclut-elle.

En 2008, Jeanne Cherhal s’était distinguée de la même manière après un SMS que Nicolas Sarkozy aurait adressé à son ex-épouse (« Si tu reviens, j’annule tout »). Cette affaire lui avait inspiré une chanson mise en ligne sur sa page MySpace visionnée par des milliers d’internautes.

« Ayant la modeste ambition d’être avant tout une artiste libre, je veux pouvoir nourrir mon inspiration des choses de la vie, qui m’émeuvent ou m’amusent, tel ce prétendu texto », avait déclaré l’artiste nantaise, révélation du public aux Victoires de la Musique 2005.

VIA LE NOUVEL OBS

 

3 commentaires

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.