Restons entre Français qui parlent Français !

Restons entre Français qui parlent Français ! Oui mais ….. qu’est ce qu’un Français de souche ? Et quelles sont les origines de notre langue ?

Didier Raoult tord scientifiquement le cou au mythe du « vrai Français » dans un pays où le métissage est généralisé.

Les créations de mots et de concepts peuvent servir à déguiser des termes dont l’usage est interdit par la loi ou par l’évolution des moeurs. Au cours de la dernière campagne électorale, la question des « Français de souche » a émergé comme une évidence pour ceux qui ont employé l’expression.

Il est d’abord bien difficile de définir géographiquement ce qu’est la France. En effet, ses frontières n’ont cessé de changer au cours des siècles. Marseille pendant longtemps n’a pas été française, le comté de Nice et la Savoie n’ont rejoint la France qu’il y a peu de temps, et l’Algérie a été un département français de 1830 à 1962. L’Alsace et la Lorraine étaient allemandes pour une partie du XIXe siècle et du XXe siècle. Les habitants de Saint-Louis au Sénégal eurent un statut de citoyens français dès la Révolution française, et cette citoyenneté s’étendait à quatre communes du Sénégal en 1916 ! Qu’en est-il des Français des Comores ? Ceux de Mayotte restés attachés à la France sont français, pas ceux des autres îles devenues indépendantes. Ainsi, la France est une variable géographiquement instable, un mythe.
Concernant la génétique, les choses sont beaucoup plus complexes. Ainsi comment différencier la part de la population française vivant en Europe qui est issue des vagues d’envahisseurs celtes, germains, romains, huns, arabes (lors des grandes invasions du Moyen Âge,) Normands ou de tous les peuples méditerranéens dans le sud de la France, et la part née des migrations économiques des autres pays d’Europe, d’Afrique et d’Asie ? Il existe seulement quelques îlots ayant conservé une certaine homogénéité génétique, dont les Basques qui ne sont regroupés dans aucune nation unique.

La réalité est qu’il n’y a aucune superposition entre le territoire français et son origine génétique. D’ailleurs, les récentes études génétiques ont montré qu’on trouvait en France un mélange des trois grands groupes d’hominiens archaïques que nous connaissons actuellement : Neandertal, Cro-Magnon et l’homme de Dénisova, originaire de Sibérie, dont les gènes nous ont peut-être été apportés par les Huns. Dans tous les cas le métissage est généralisé.

Ainsi le « droit du sang » n’est pas génétiquement fondé. D’autant que l’on estime que 5 à 10 % des enfants ne sont pas du père officiel, mais d’un inconnu, dont on ne connaît pas les gènes ! La définition retenue en France et aux États-Unis du « droit du sol » dépend du périmètre du pays au moment où l’enfant naît ou de la nationalité des parents.

Je redoute que le terme « Français de souche » ne serve qu’à exclure ceux que l’on ne veut pas comme Français…

VIA Le Point, lire L’ARTICLE INTÉGRAL SUR LE CRI DES PEUPLES

Bon mais si nous parlons de ceux qui parlent notre belle langue cela permettrait plus facilement de déterminer ce qu’est UN peuple ?

Finalement, la langue française serait plutôt née en Turquie

L’hindi et le français ne semblent pas être à première vue des langues très proches. Pourtant quand il s’agit d’appeler sa « Ēkamātra » (mère) on remarque qu’elles ne sont pas si différentes. On peut continuer avec l’allemand « mutter », l’espagnol « madre », l’islandais « móðir », le slovaque « matka », etc. C’est normal, elles appartiennent à la famille des langues indo-européennes.

Pour savoir d’où venaient ces langues, des chercheurs néo-zélandais ont réalisé une étude, parue dans la revue Science, qui devrait agiter le monde de l’archéolinguistique.

Parlées par près de 3 milliards de personnes, l’origine des langues indo-européennes divise depuis une vingtaine d’années la communauté des archéologues et linguistes, entre Anatoliens préhistoriques et cavaliers Kourganes :

L’hypothèse kourgane, de la préhistorienne et archéologue américaine Marija Gimbutas défendait l’idée que l’indo-européen serait né il y a 6 000 ans au nord de la mer Caspienne dans les steppes eurasiennes. Sa diffusion à travers l’Europe et le Proche-Orient aurait été effectuée par les Kourganes, un peuple de cavaliers semi-nomades ;
L’hypothèse anatolienne, développée par l’archéologue britannique Colin Renfrew pour qui les Indo-européens vivaient en Anatolie, 2 000 ans avant les Kourganes. La langue d’origine se serait ensuite répandue avec la propagation de l’agriculture en Anatolie.
Des méthodes empruntées à la biologie évolutionniste

Afin de déterminer laquelle des deux hypothèses était la plus juste, des chercheurs néo-zélandais de l’université d’Auckland ont utilisé des méthodes de biostatistique qui servent en biologie évolutionniste. Souvent employées par les virusologues, elles consistent à suivre l’évolution d’un gène en comparant différentes espèces.

Pour les linguistes, il s’agissait d’observer des mots issus du vocabulaire de base, comme mère, dans 103 langues indo-européennes, aussi bien anciennes que contemporaines. Ces mots ont ensuite été utilisés pour réaliser un arbre généalogique des langues.

Pour le reste, Quentin Atkinson, un des chercheurs néo-zélandais ayant participé à l’étude, explique :

« En remontant dans le temps en utilisant ces méthodes pour étudier les épidémies virales, nous avons pu évaluer les théories. Et nous avons constaté beaucoup plus de convergences vers la théorie anatolienne. »

Cette conclusion est une première victoire pour les partisans de Renfrew. Mais tout n’est pas terminé et il reste encore une autre manche, celle de la diffusion. Car si l’Anatolie est le berceau des langues indo-européennes, les scientiques de l’université d’Auckland jugent peu probable que l’agriculture ait été l’unique moyen d’expansion de la langue sur le continent.

Jacques Pezet

VIA Rue89 LIRE L’ARTICLE INTÉGRAL

 

1 commentaire

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.