Bordel à cul, charrette à bras

Le 20 octobre 1985, mort de Jean-Roger CAUSSIMON à Paris.
Comédien, acteur, poète, et chanteur compositeur libertaire.
Il naît le 24 juillet 1918 à Paris. Après des études secondaires à Bordeaux et une formation de comédien (premier prix de comédie à 17 ans ), il « monte à Paris » où il est admis au conservatoire. Mais la guerre éclate et, mobilisé, il se retrouve en captivité. Libéré fin 1944, il peut enfin faire du théâtre, et tourner dans des films (une centaine). Il donne également des récitals de poésie et de chansons (de sa composition) dans divers cabarets de la capitale. Au « Lapin Agile », sa rencontre avec Léo Ferré (qui débute aussi), marquera sa carrière de chanteur engagé. En 1970, il enregistre son premier disque qui sera suivi par plusieurs autres, couronnés par de nombreux prix. Très loin de la variété commerciale, il saura enthousiasmer les gens, lors des 250 récitals donnés en France et à l’étranger.
Impossible de citer les titres de toutes ses chansons pleines de poésie et de révolte : « La Commune est en lutte », « Les Coeurs purs »,  » Si vis pacem », etc.

« Si vis pacem… pars à vélo!(…)

Parcours ton pays et la terre
A pied, à la nage, en ballon…
C’n’est pas partout paradisiaque
Mon fils, mais retiens la leçon :
Méfie-toi des paranoïaque

Surtout s’ils portent des galons! (bis)

« La grand’rue de la Liberté
Pour qu’elle reste magnifique
Faut pas la mettre à sens unique
Ou qu’on en fasse un’ rue barrée…
Et tout ce que l’on peut souhaiter
Etant donné qu’la Terre est ronde
C’est qu’elle fass’ le tour du monde…
La grand’rue de la Liberté! « 

Bordel à cul, charrette à bras

Entourloupé par les malfrats
Et succombant sous les contraintes
Je change de style, les gars!
J’abandonne les demi-teintes
Je tire à vue et dans le tas
Bordel à cul charrette à bras!!!
Verlaine avait au moins l’absinthe
Qu’en 14 on interdira
Il en tirait de douces plaintes
Et des rimes de 100 carats
Sacré bordel de vierge enceinte!!!
On me vend du faux Mascara
Ah, ah!!!

Est-ce le tocsin ou le glas?
Une cloche invisible teinte
Et cette horrible rumeur là
C’est l’an 2100 qui se pointe
Commencé à Mururoa
Bordel à cul charrette à bras!!!
La côte d’alerte est atteinte
Dans le Sahel , au Katanga.
Devant leur vache sacro sainte
Les Hindous sautent les repas
Sacré bordel de vierge enceinte!!!
Quelle idée de naître là bas
Ah, ah!!

Dans la patrie de Neruda
Les aurores se sont éteintes
Partout on se heurtait aux soldats
Chaque minute était une crainte
Un gadget made par là-bas
Bordel à cul, charrette à bras!!!
Le pape à Rome, les mains jointes
Prie, Ora, pro nobis, ora!!
Puis tout au bout de sa complainte
Lance une bulle ex cathedra
Sacré bordel de vierge enceinte!!!
Au grand jamais n’avortera
Ah, ah!!

Dans un hôtel à cancrelats
Une fille horriblement peinte
Sur un lit bancal et sans draps
Attend qu’aboutisse l’étreinte
D’un michton qui n’en finit pas
Bordel à cul, charrette à bras!!!
Nous, comme putes, l’on s’éreinte
Pour le gite et le bout de gras
La liberté déjà restreinte
Au fil des jours met les adjas
Sacré bordel de vierge enceinte!!!
89 c’est vieux déjà
Ah, ah!!!
Sacré bordel de vierge enceinte
Réinventons le « Ça ira »
Ah, ah!!!

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.