Un jour , le fait de mourir, n’est qu’une formalité, mais pourquoi est-elle difficile à réaliser ?

Toujours un cheminement initiatique de se promener sur le blog de Roger Dautais. Cliquer sur la photo ci-dessus pour rejoindre ce billet dont est tiré ce texte :

 à celle que j’aime

Jour sans toi sur l’estran

Les nuages s’ouvrent, dégageant l’ouest. La mer se forme, houleuse,  plus mordante. Assis sur la roche, je tranche une pièce de pain blanc.. Jour sans toi sur l’estran. Les boules de mie roulent à  mes pieds. Les goélands ignorent cette pauvre pâture. Je ne déplierai pas les gaules. Elles serviront une autre fois, dans un autre endroit, sur la côte où tu seras avec moi,  pour la partie de pêche, entre rêve et réalité. Demain, nous irons vers l’ouest chercher les pluies de septembre et le souvenir de nos disparus qui nous attendent au  pays.
Aux limites de l’accessible, se trouve un pays  où il fait bon vivre. Je me demande où la mémoire démantelée trouve la force de reconstruire, petit  à petit  des bribes d’histoire, des paysages  plus accueillants. Me voici devant l’éternité, une éternité qu’il  me faut côtoyer, juste le temps de vivre une émotion, une perte temporelle, un équilibre trop  installé. Dans cet oscillement apparaît  une solution  possible, une traduction de l’éphémère,  une idée folle  à chevaucher. Je rassemble  à la hâte,  une vingtaine de belles pierres et assemble  un cairn chargé d’expliquer mes intentions  à  la mer qui  monte.
Nous avons jeté  à la face de qui voulait bien nous entendre, des paroles écrites sur le vent: Demain, nous partirons retrouver tout un pays. Mais ils n’ont pas voulu de nous, devenus vieux et inutiles. Personne n’a compris cet appel. Il nous resterait à conclure,  à disparaître, comme tout un chacun, dans l’indifférence.
Un  jour, bien sûr,  il faut mourir, nous le savons.Un jour , le fait de mourir, n’est  plus qu’une formalité, parce que tout le monde te trouve trop vieux.Mais c’est justement la formalité qui devient difficile à réaliser. On se demande  pourquoi.

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.