Je veux devenir moine zen !

Le livre « Je veux devenir moine zen ! »  de Miura Kiyohiro semble être largement autobiographique. Le résumé de 4ème page de couverture parle d’un livre d’une simplicité désarmante, et c’est vrai pour l’écriture et le déroulement de l’histoire, digne d’un film japonais :mrgreen: mais il évoque aussi l’allégresse et l’humour dévastateur du récit, j’avoue ne pas avoir eu un moment de fou rire, ni de sourire, mais plutôt une passion inquiète face aux souffrances exprimées ou refoulées.

Ma compagne m’a offert ce livre, connaissant l’importance du Dharma et de sa pratique dans ma vie et le fait que je dis régulièrement « je vais me faire moine zen » (je parle du statut traditionnel de moine, avec isolement, pauvreté, errance, pas du statut social « moine zen » qui peut être donné sous forme d’un degré dans la pratique). Et si, en tant que pratiquant laïque, au début on suit avec douceur, voir résonance, le parcours du père qui pratique du mieux qu’il peut, le zen, nous sommes rapidement (dès la première ligne) confronté à un autre niveau de réflexion.

Pour moi ce livre traite principalement de l’attachement, l’attachement ultime après celui à NOTRE petite personnalité : celui à nos enfants, ultime car « naturel » (apparemment). Le fils demande à être moine zen, très actif , il est toujours très calme au temple. Devenant un adolescent « difficile » (c’est un pléonasme cela ? :mrgreen: ) il est pris en charge par « la maître zen » du temple où pratique le père. Mais cette prise en charge implique un réel abandon de son fils et une vraie adoption par la nonne. Mais les parents restent près de leur fils sans que ce ne soit plus dans ses comportements, leur fils.

Et on touche ici à toute la problématique de ce petit livre : quel attachement par rapport à nos enfants ? Quelles projections avons-nous pour nos enfants ? Pour leur « réussite » ? En fonction de quels critères qui leur appartiennent ou qui NOUS appartiennent ? Qui décide pour les enfants dans le couple ? Qu’est ce que, les grandes décisions, prises par le « décideur »  changent dans le couple ?

Dans le livre nous savons finalement peu de choses de ce que vit le fils qui « se » fait moine zen. Nous suivons surtout la pensée du père. Après l’adoption par la nonne, la pensée de la mère vient prendre plus de place. Mais cela déstabilise d’autant plus le père, qu’il semble se rendre compte qu’il ne perçoit pas la réalité telle qu’elle est. Il découvre ce que vit sa femme, avec cette séparation, mais aussi bien avant. Il est entre cécité et incompréhension.

Dans cette histoire il y a un autre enfant, la jeune soeur du moine novice zen. C’est elle qui semble donner un espoir de paix dans les dernières pages de ce livre. Mais les trois derniers paragraphes sont plutôt inquiétants quand à ce qui va se dérouler après la fin du livre.

J’ai lu ce livre avec mes yeux de pratiquants. Mais ils ne sont en rien un « plus » concernant la lecture. Les mots japonais et/ou bouddhiques renvoient vers un petit glossaire à la fin et comme il y a plusieurs niveaux de lectures, la compréhension du bouddhisme (d’UN bouddhisme pourrait-on dire, car le bouddhisme se déploie en plusieurs voies bien différentes) n’est pas du tout un préalable. Mais j’ai lu ce livre aussi avec mes yeux d’occidentaux et il est certain que l’expression des émotions, la communication dans le couple et la famille, les modes de vie japonais, même contemporains, restent encore assez éloignés des nôtres.

Je vous souhaite une belle lecture de ce livre.

« Je veux devenir moine zen ! » – Miura Kiyohiro – Picquier poche

1 commentaire

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.