Un appel à s’éveiller à la réalité de notre monde actuel et et une dénonciation du « matérialisme spirituel »

zen pour chats ch gaudin_35_0019

( Zen Pour Chats – Dessinateur et Scénariste : Christian Gaudin – Editeur : LA SIRENE )

La Parabole

L’histoire suivante est tirée du chapitre « La Parabole » du Sûtra du Lotus. (1)

« Il y avait un grand maître de maison, d’un âge fort avancé et à la fortune incalculable. Un incendie éclata et s’attaqua à sa maison. Les fils du maître de maison étaient à l’intérieur. Le maître de maison, voyant ce grand feu fut saisi de frayeur, ses enfants , dans la maison en flamme, plongés avec délice dans leurs jeux ; ils ne s’aperçoivent de rien et refusent de le croire quand il leur demande de sortir.

Alors il eu cette pensée : il me faut mettre au point un expédient pour permettre aux enfants d’échapper au péril. Il savait que ses fils avaient chacun au cœur du goût pour une variété de jouets rares, de choses étonnantes qui ne manqueraient pas de ravir leur sentiment, et il leur déclara :

« Il y a des chars à mouton, char à daim, char à bœuf, qui sont à présent devant la porte, vous pourrez vous en servir pour jouer. Si vous ne les prenez pas, vous le regretterez forcément plus tard. Il faut donc que vous sortiez vite de cette demeure en flammes et je vous donnerait tout ce que vous pourrez désirer. »

Encouragés, les enfants sortirent en courant. Le maître de maison, offrit alors à chacun de ses enfant un unique et grand char. Alors, les enfants montèrent chacun sur un grand char, obtenant quelque chose sans précédent, sans que ce fût ce qu’ils avaient espéré à l’origine. » (1)

Cette parabole est lue dans le contexte de l’époque, sur les différentes appréciations des types d’éveil que pouvaient procurer les trois voies proposées par le bouddhisme. (2)

« L’Éveillé a exposé trois modes de salut différents selon les facultés des êtres, mais l’Éveil atteinte en réalité est au-delà de leurs espérances set de leur compréhension ; il n’y a nulle extravagance dans ses promesses. » (3)

Un appel à s’éveiller à la réalité de notre monde actuel

En même temps ne peut-on y lire un contemporain appel à s’éveiller à la réalité de notre monde actuel ? « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs » comme le disait un précédent Président de la République française devant l’assemblée plénière du Sommet de la Terre pour parler du réchauffement climatique, de la destruction de la Nature et de l’indifférence des humains face à ce qui crée pourtant de la souffrance voir qui met en danger l’espèce humaine tout entière. (4)

« Le Bouddha leur tient ces propos :

« N’en arrivez pas à vous délecter de demeurer dans la maison en flammes des trois mondes ! Ne soyez pas avides des objets grossiers des formes, sons, odeurs, saveurs, contacts. En vous y attachant avidement, vous ferez naître l’appétence et vous vous y brûlerez alors. Sortez vite des trois mondes, vous obtiendrez les trois véhicules des autres, des éveillés pour soi, des Éveillés. » (1)

Une dénonciation du « matérialisme spirituel »

De la même manière ne peut-on voir dans cette dénonciation à la délectation de la « trivialité » une certaine forme de confusion entre les voies spirituelles et celles du développement personnel. Chogyam Trungpa parlait des dangers du « matérialisme spirituel » pour qualifier cela.

« Un certain nombre de détours conduisent à une version distordue, égocentrique de la spiritualité; nous pouvons nous illusionner en pensant que nous nous développons spirituellement, alors qu’en fait nous usons de techniques spirituelles pour renforcer notre ego. Cette distorsion fondamentale mérite le nom de matérialisme spirituel. » (5)

Cette Voie de la Grandeur (6) qui nous amène une vision du monde globale, au delà de notre ego limité va à l’encontre de celui-ci, et il trouvera facilement, (et pour nous inconsciemment) des moyens de détourner toute démarche spirituelle au profit d’un simple mieux-être égotique. Eric Rommeluère nous donne l’exemple de la juxtaposition de la méditation bouddhiste avec un état de relaxation, mélangeant ce qui est un moyen, un début avec une fin.

« Dans l’arsenal des méthodes de gestion du stress, le bouddhisme, ou plutôt la méditation bouddhiste, a désormais sa place. Détachée de tout environnement moral, religieux ou spirituel, la méditation permettrait de résoudre une multitude de troubles physiques et psychologiques….

Dans les traditions du dharma, la tranquillité n’est pas la finalité de la méditation mais sa condition. Il s’agit d’un travail éprouvant où l’on ressent toutes les gammes de la déception, de l’amertume et de la dépression jusqu’à les épuiser. Un guide est d’autant plus nécessaire que la transformation est à ce prix. » (7)

Un engagement à tout lâcher

C’est un engagement véritable que nous demande la Voie de l’esprit et qu’il est difficile à entreprendre, car il nous faut tout lâcher de ce qui nous rassure (8) , arrêter les expédients habituels qui nous empêchent de faire face. (9)

« L’ego est capable de tout annexer à ses propres fins, y compris la spiritualité. Par exemple, si l’on a appris une technique de méditation ou une pratique spirituelle particulièrement bénéfique, il commence à la considérer avec fascination, puis il l’examine. Mais, en tout état de cause, comme l’ego est d’apparence solide et qu’il ne peut pas absorber véritablement quoi que ce soit, il se borne à imiter. Aussi s’efforce-t-il d’examiner et d’imiter la pratique de la méditation et le mode de vie spirituel. Lorsque l’on connaît toutes les ficelles et les réponses du jeu spirituel, on essaye automatiquement d’imiter la spiritualité, dès lors qu’un engagement véritable exigerait l’élimination complète de l’ego et qu’à vrai dire, abandonner complètement l’ego est bien la dernière chose que l’on souhaite faire.

L’ego traduit tout en termes de son propre état de santé, de ses propres qualités inhérentes. Il se sent accompli, il est tout excité à l’idée d’avoir créé quelque chose de grand lorsqu’il a produit un tel modèle. » (5)

Un lien de confiance

Mais pour cela, il nous faut le plus souvent, une aide, un accompagnement, un lien de confiance qui nous permettra de nous jeter dans le vide

« Le maître et l’élève agissent dans une interactivité constante, chacun recherchant une compréhension claire de la qualité des états mentaux en jeu. Le maître de méditation n’est pas l’observateur tiers d’une expérimentation dont il analyserait les entrées (l’âge, le sexe, la durée de la méditation) et les sorties (la pression sanguine et les courbes électriques du cerveau) sans se préoccuper du contenu même de l’expérimentation. Il pointe directement le cœur de cette expérience, et se sait lui-même impliqué dans cette tentative de méditer. » (7)

Pour conclure on peut voir dans cette parabole que le bouddhisme utilise des moyens habiles, (10) des techniques, des voies différentes qui soient adaptées à ce que l’on peut accepter, mais pour nous emmener sur une voie héroïque où nous devons tout abandonner, nous lancer et quelque part nous perdre pour trouver la vie.

« Aussi par manière d’expédient,

je leur prêche les trois véhicules,

pour permettre aux êtres

de se rendre compte de la douleur des trois mondes ;

je révèle et expose

la Voie qui sort du monde ;

ceux-là qui sont mes enfants,

s’ils l’ont décidé en leur cœur,

disposeront totalement des trois sciences. » (1)


  1. Le sutra du lotus – Edition Fayard – (Jean-Noël Robert – traducteur)
  2. Buddhaline
  3. Le sutra du lotus – Edition Fayard – (Jean-Noël Robert – traducteur)
  4. wikipedia
  5. Pratique de la voie tibétaine – Chögyam Trungpa – Edition Seuil
  6. Le Jardin de la Vision Pure
  7. Eric Rommeluère
  8. Celui qui ne veut rien, ne sait rien et ne possède rien
  9. Une Sesshin d’été, mais pour quoi faire ? Nous vivons d’expédients, sauf au moment de la mort et en sesshin où nous pouvons vivre l’expérience directe de la vie.
  10. Des moyens habiles

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.