Il y a des moments si merveilleux Qu’on voudrait que le temps s’arrête

poivet

(La Flûte enchantée – Dessinateur : Raymond Poïvet, Scénariste Marc David d’après l’oeuvre de Wolfgang Amadeus Mozart et de Emanuel Schikaneder )

Il y a des matins où au réveil, on se sent plus lumineux que d’autres 😆

Il y a des moments si merveilleux
Qu’on voudrait que le temps s’arrête
Et que les horloges de sept lieues
Se taisent un peu, se taisent un peu
On cherche, cherche émerveillé
La petite fleur de l’impossible
Sitôt que tu l’as dans la main
Elle est fanée, le lendemain

Il y a des soirs si malheureux
Qu’on voudrait que le temps éclate
Où l’on fait semblant d’être deux
Dans l’illusion d’un coin de bleu
Éteins les mille chandeliers
Tu restes seul sous les étoiles
Ton téléphone est sourd-muet
Ton petit théâtre est fermé

Il y a des matins si fabuleux
Qu’ils ressemblent aux cathédrales
Tout est si beau, tout est si mieux
Que l’on voudrait mourir un peu
Alors voici que dans ta main
La petite fleur de l’impossible
Se met à renaître soudain
Il y a de fabuleux matins

Il y a des moments d’arcs-en-ciel
Où l’univers stoppe sa course
Une simple nuit de Noël
Te met des larmes à fleur de ciel
Et tu te demandes pourquoi
Cette nuit-là te démesure
Va ne cherche pas plus longtemps
L’homme ne reste qu’un enfant

Un enfant, un enfant, un enfant, un enfant,
un enfant, un enfant, un enfant…

Paroles: Louis Amade. Musique: Gilbert Bécaud 1974

LIEN COURT